Fernando Alonso est triste de refuser le premier point Williams à George Russell

Fernando Alonso était triste de voir que c’était George Russell qu’il passait pour la 10e place au Grand Prix d’Autriche.

Alonso et Russell se sont également battus le week-end dernier au Red Bull Ring, mais les circonstances étaient différentes, Russell attaquant à cette occasion alors qu’il défiait Alonso pour la 7e place.

Malheureusement, Russell a été contraint à la retraite à cause d’un problème de moteur, ce qui lui a coûté une opportunité en or à un premier point avec Williams.

Pendant une grande partie du Grand Prix d’Autriche, il est apparu que Russell allait enfin mettre fin à cette séquence indésirable… jusqu’à ce qu’Alonso arrive derrière lui avec des pneus plus frais.

Et donc, le Britannique ne pouvait pas faire grand-chose alors qu’Alonso s’engageait dans le virage 4, envoyant Russell hors des points.

Alonso n’a jamais hésité à rendre publique son admiration pour Russell, le voyant comme une future star de la Formule 1, et il espérait donc que ce n’aurait pas été Russell à qui il aurait dû prendre la 10e place, mais c’est juste la nature de Formule 1.

« Je pense que nous devons être satisfaits d’un point », a déclaré Alonso aux journalistes après la course.

« Évidemment, c’est trop peu de récompense pour le travail et les performances de la voiture, mais c’est ce que nous pourrions accomplir aujourd’hui en commençant si loin.

« Je me sentais un peu triste pour George parce qu’il a conduit un week-end incroyable, et quand j’ai vu que P10 était lui, j’espérais que quelqu’un d’autre que lui… mais c’est le sport.

« Mais j’avais de bien meilleurs pneus, une bien meilleure traction sur [Turn 3] et j’ai pu faire le mouvement à trois tours de la fin.

« Il aura donc plus d’opportunités, espérons-le, de podiums et de victoires à l’avenir. »

Découvrez toutes les dernières marchandises Fernando Alonso sur la boutique officielle de la Formule 1

Alonso semblait clairement un candidat Q3 en qualifications avant qu’un bloc de Sebastian Vettel ne déclenche son élimination en Q2, mais Alonso a prouvé que le rythme était toujours là dans son Alpine en revenant dans les points en Autriche.

Mais avec l’ordre du milieu de terrain changeant régulièrement, Alonso n’est pas tout à fait sûr de la position de l’A521 à l’approche du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, où nous verrons les débuts des qualifications de sprint.

« Je ne sais pas, il y a des hauts et des bas pour tout le monde au milieu de terrain », a-t-il déclaré lorsqu’on lui a demandé où se situait Alpine dans l’ordre hiérarchique avant Silverstone.

« Silverstone va être un bon test car c’est un circuit très différent, beaucoup de virages à grande vitesse et la course de sprint de samedi, donc je pense que nous devons être très flexibles avec nos objectifs à Silverstone et voir comment ça se passe. . « 

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share