Fernando Alonso : la « perfection » nécessaire pour marquer des points en Autriche

Fernando Alonso dit que les équipes du milieu de terrain auront besoin de week-ends parfaits en Autriche si elles veulent marquer des points.

Après un lent début de sa première saison de retour, le Alpin pilote a commencé à trouver ses marques ces derniers temps, marquant des points en Azerbaïdjan et en France avec des performances impressionnantes.

A Bakou, il a fini par terminer en P6 après une charge tardive dans le peloton, tandis qu’au Paul Ricard il a franchi la ligne en P8 juste derrière Pierre Gasly.

Il espère maintenir cette séquence de top 10 en Autriche pour le programme double au Red Bull Ring, mais compte tenu de la nature de la piste, il s’attend à ce que ce soit difficile pour lui et ses rivaux.

« Je suis content, je suis confiant que nous pouvons faire deux bons week-ends ici », a déclaré le double Champion du Monde.

« Le circuit est très exigeant, il est très court. Dans les deux ou trois dixièmes on verra 10 voitures, 12 voitures, donc c’est une piste où il faut tout optimiser, il faut faire la perfection samedi et dimanche si on veut marquer des points.

« C’est donc ce que nous allons essayer, mais oui, je suis satisfait des deux derniers événements, une meilleure compréhension des pneus en qualifications et en course.

« Il y a toujours de la place pour s’améliorer et nous essaierons de continuer à apprendre ici. »

Découvrez toutes les dernières marchandises Fernando Alonso sur la boutique officielle de la Formule 1

L’une des choses avec lesquelles Alonso a le plus lutté cette saison est de maîtriser les pneus Pirelli, et il n’est pas le seul.

Ferrari a subi une dégradation extrêmement élevée sur ses deux voitures en France et cela a fait perdre rapidement les points à Charles Leclerc et Carlos Sainz.

L’Espagnol dit que de tels résultats montrent à quel point il est difficile de maîtriser, mais il est satisfait des progrès que lui et son équipe réalisent.

« Je pense qu’il y a encore beaucoup de marge de progression de mon côté », a-t-il ajouté.

« Également du côté de l’équipe parce que nous apprenons de plus en plus sur les pneus, et ce n’est pas seulement pour nous, nous avons vu des résultats aléatoires de certains de nos adversaires de semaine en semaine. C’est donc un aspect délicat de la voiture.

« Mais oui, nous sommes convaincus que nous y arriverons. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share