in

Fernando Alonso n’est pas d’accord avec les critiques répétées des lutteurs

Fernando Alonso estime qu’il a mieux performé que ce que les critiques ont laissé entendre depuis son retour en Formule 1.

Après deux saisons d’absence, Alonso est revenu au sport pour 2021 avec Alpine.

En tant que double champion du monde, le retour d’Alonso a naturellement suscité beaucoup d’enthousiasme, même si les premiers tours n’ont pas été spectaculaires, l’Espagnol n’ayant pas encore terminé une course devant son coéquipier Esteban Ocon dans laquelle ils ont tous deux vu le drapeau à damier .

Alonso a cependant marqué son meilleur résultat depuis son retour avec P6 à Bakou, et dans l’ensemble, il pense que l’idée qu’il a eu du mal lors de ce retour en Formule 1 jusqu’à présent n’est pas juste.

“Je n’étais pas trop malheureux dans certaines des autres courses qui, de l’avis général, étaient très mauvaises, je ne pense pas qu’elles étaient si mauvaises”, a-t-il déclaré par Motorsport.com.

« À Barcelone, évidemment, nous étions sur un seul arrêt et nous n’avons pas joué là-bas. Mais on était plus ou moins au même rythme qu’Esteban [Ocon], à Monaco, et je pense avoir terminé à deux secondes de lui.

“Cette chose se répétait chaque week-end, et l’opinion était comme si j’avais beaucoup de mal, même en me comparant avec d’autres pilotes qui ont changé d’équipe cette année, comme Daniel [Ricciardo] ou peu importe.

«Mais je ne pensais pas que c’était juste, parce que je pense qu’il y a une très grande différence dans leurs luttes par rapport à ce que j’avais. Je n’étais pas inquiet. Je savais que ce n’était qu’une question de temps.

Découvrez toutes les dernières marchandises Fernando Alonso sur la boutique officielle de la Formule 1

Alonso a admis précédemment qu’Alpine manquait de rythme à Bakou, même s’il est passé de la P10 à la P6 après le redémarrage arrêté avec deux tours à faire.

Cependant, en même temps, il a l’impression que les circuits urbains de Monaco et de Bakou ont quelque peu flatté les rivaux du milieu de terrain d’Alpine.

« A Monaco et à Bakou on a un peu perdu [of performance], c’était pire à Monaco alors qu’à Bakou, nous étions plus proches, mais je pense que nous devons revenir à Barcelone et à Portimao en forme », a-t-il déclaré.

« Nous avons quelques espoirs de la France, que nous puissions revenir à ce genre de performances.

« Sur les circuits urbains, la préparation des pneus aide en quelque sorte nos adversaires à augmenter leurs performances. Ils se battent pour la pole position maintenant, mais nous ne pensons pas que ce soit l’amélioration de la voiture : c’est juste la façon dont ils allument les pneus pour un circuit urbain.

«Mais il n’y a plus de circuits urbains après cela. Même Singapour est parti. Alors peut-être que nous revenons à des performances plus normales.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Saunders a assez d’argent pour sa retraite et Mayweather aussi