Fernando Alonso “ optimiste ” sur le rythme d’Alpine avant le GP de Monaco

Fernando Alonso a parlé positivement de ses perspectives pour le Grand Prix de Monaco avec Alpine montrant un rythme amélioré ces derniers temps.

Alonso, vainqueur dans les rues de Monte-Carlo en 2006 et 2007, a été largement devancé par son coéquipier, Esteban Ocon, et n’a battu le Français dans aucune des quatre courses jusqu’à présent cette saison.

Le double ancien champion du monde dit qu’il se bat toujours pour reprendre de la vitesse en Formule 1 après deux ans d’absence, mais ne se sent pas désolé pour lui-même car il accepte qu’il «doit livrer» sur la bonne voie.

Le Grand Prix de Monaco se déroulant devant un nombre limité de spectateurs après une année hors calendrier en 2020, Alonso s’attend à un changement d’ambiance autour de Monte Carlo.

«C’est un Monaco différent [without fans] à la fin de la journée, mais lorsque nous fermons la visière et partons en course à l’entraînement, tout nous semblera familier à tous », a déclaré l’Espagnol à Sky Sports avant le week-end.

«Les essais sont un peu plus courts cette année par rapport aux précédents, nous devons donc maximiser chaque tour et passer un week-end en douceur, car si vous arrêtez la voiture dans l’un des essais, [sessions] cela vous mettra sur le pied arrière.

«C’est donc un défi pour tout le monde et nous devons être prêts.»

Découvrez toutes les dernières marchandises Fernando Alonso sur la boutique officielle de Formule 1

Le pilote de 39 ans a beaucoup d’expérience dans la Principauté et affirme que les pilotes doivent encore renforcer progressivement leur confiance tout au long des essais pour tirer le meilleur parti de leurs voitures.

Alpine ayant apparemment apporté de fortes améliorations à leur A521 en peu de temps lors des premières manches de la saison, Alonso estime que la voiture peut avoir les caractéristiques requises pour passer un week-end compétitif à Monaco.

«Je suis assez optimiste maintenant par rapport à ce que j’ai ressenti dans la voiture lors des quatre premières courses. Je pense que ça pourrait bien s’adapter à Monaco, mais on ne sait jamais », a-t-il ajouté.

«C’est aussi un endroit où il faut renforcer la confiance. Vous devez être capable d’attaquer, vous devez faire confiance à la voiture.

“C’est quelque chose que vous ne découvrez que lorsque vous êtes au milieu de la pratique, donc je suis un peu curieux de voir quel est notre niveau de confiance dans la voiture, mais je suis optimiste.”

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!