Ferrao fait peur avec un « poker » en Coupe du monde

13/09/2021 à 22:27 CEST

Ferrao ne se contente pas d’être le meilleur joueur de la planète au cours des deux dernières saisons, mais il tient à le montrer à chaque match soit avec la veste blaugrana, soit avec la ‘verdeamarelha’.

Oublié la rupture du tendon d’Achille qu’il a subie il y a deux ans et à la suite de laquelle il lui a fallu longtemps pour retrouver sa meilleure forme malgré le fait qu’elle ait été déterminante dans la conquête de la Ligue des Champions 2019-20 par le FC Barcelone, le grand centre de Chapecó a été le principal protagoniste ce lundi lors de la deuxième journée de la Coupe du monde en Lituanie avec un ‘poker’ spectaculaire lors de la défaite brésilienne contre le Vietnam (1-9).

Dyego et Ferrao approchent Rodrigo

| FCB FOOTBALL

Le rôle principal de Barcelone était également le double du montant avec lequel le premier acte s’est terminé (1-5), le travail de la toute nouvelle signature Pito (de l’Inter) avec Dyego comme assistant dans le premier signe que les Sud-Américains ne reculent pas du tout dans leur rôle de favoris.

Dans l’autre match du groupe D, une République tchèque très solvable a battu le Panama 1-5 sans trop de problèmes grâce à un triplé de Michal Seidlar de Plzen.

Dans le groupe C et Avec une performance remarquable du Blaugrana André Coelho dans les tâches offensives, le Portugal a battu la Thaïlande 1-4 dans un affrontement au cours duquel la star Ricardinho a distribué deux passes décisives.

Les Portugais ont dépassé la Thaïlande

| SELEÇAO PORTUGAL

Sans doute, les Asiatiques ont fait un pas en avant dans lequel l’entraîneur galicien Pulpis y a été pour beaucoup dans le passé, mais cela ne leur donne toujours pas de remettre en cause la victoire des actuels champions d’Europe. Le groupe a été complété par le « set » marocain contre les Îles Salomon (6-0) avec six buteurs différents.

La ‘Rojita’, à la côtelette

Avec les blaugranas Adolfo, Carlos Ortiz et Dídac Plana parmi les appelés, Espagne fait ses débuts en Coupe du monde en Lituanie mardi à 17h00 et en direct sur GOL contre le Paraguay du « Cholo » Salas (ex d’ElPozo) avec l’objectif très compliqué des maximums pour atteindre la troisième « étoile » convoitée après celles obtenues en 2000 et en 2004 avec Javier Lozano comme entraîneur (actuel président de la LNFS).

Fede Vidal fait pleinement confiance à son équipe

| SEFUTBOL

« Nous allons affronter un rival très compétitif qui va nous rendre les choses très difficiles. et il sera certainement égalé. C’est notre premier match et nous devons affronter tout le monde dès le départ pour obtenir cette première victoire, ce qui est essentiel. Il faut commencer avec une intensité et une attitude à cent pour cent », a déclaré l’entraîneur espagnol Fede Vidal dans sa troisième année depuis qu’il a remplacé José Venancio López.

Share