in

Ferrari a exécuté un plan intelligent pour prendre la pole à Bakou

Ferrari prévoyait de gagner un remorquage de Lewis Hamilton alors qu’ils visaient la pole position à Bakou – et avec Charles Leclerc, ils ont réussi.

Avec une énorme ligne droite départ/arrivée à négocier, l’opportunité s’est présentée pour les équipes de créer stratégiquement un remorquage pour leurs pilotes et de gagner des dixièmes de seconde vitaux en qualification.

En se plaçant à une distance parfaite derrière la voiture devant, les conducteurs pourraient augmenter leur vitesse de pointe en faisant face à moins de résistance alors que la voiture devant perce un trou dans l’air.

Et en Q3, Ferrari a décidé que Hamilton était la cible parfaite car ils ont mis Leclerc en position.

Le résultat final ? Leclerc a pris la pole avec 0,23 seconde d’avance sur Hamilton.

“C’est toujours un compromis entre vouloir un remorquage et aller en fin de groupe et risquer trop tard, d’avoir un drapeau jaune ou rouge devant soi”, a expliqué le directeur sportif de Ferrari Laurent Mekies, cité par Motorsport.com.

« D’un autre côté, passer en tête de la file d’attente et avoir un tour de piste propre mais perdre pas mal de dixièmes de sillage. C’est un compromis dans ce cas.

« C’était parfaitement chronométré, Mercedes faisait un tour de préparation. Nous le savions, Charles le savait, il a parfaitement chronométré son tour, creusant le bon écart pour atterrir à peu près sur la boîte de vitesses de Lewis pour la dernière ligne droite pour lui.

“C’était vraiment un super travail de sa part et dans l’ensemble, son équipe a très bien géré une qualification difficile.”

Montrez votre soutien à Charles Leclerc avec sa collection officielle de marchandises sur le magasin de Formule 1

Alors que le plan directeur de Ferrari se concrétisait, la deuxième pole position de Leclerc en autant de courses a de nouveau suscité la controverse.

A Monaco, c’est la chute de Leclerc en Q3 qui a mis fin prématurément à la séance sous drapeaux rouges, convertissant ainsi sa pole position provisoire en P1 sur la grille.

Puis à Bakou, Carlos Sainz et Yuki Tsunoda ont chuté en fin de Q3, encore une fois alors que Leclerc était en pole provisoire, créant le même résultat.

Max Verstappen était extrêmement frustré après que les drapeaux rouges lui aient coûté la pole pour le deuxième week-end de course consécutif, tandis que Fernando Alonso a également demandé que les règles soient modifiées.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Anciens du Bayern Munich: Jerome Boateng donnerait à son jeune moi de bons conseils

macOS Monterey inclut une nouvelle option « effacer tout le contenu et les paramètres » pour réinitialiser votre Mac