Ferrari revient au PU Monza original de Charles Leclerc

Le moteur avec lequel Charles Leclerc a commencé le week-end du GP d’Italie est de retour dans sa voiture, a annoncé Ferrari.

Leclerc a connu des moments difficiles lors de la course à domicile de Ferrari, le vainqueur du Grand Prix d’Italie 2019 a non seulement des problèmes de moteur mais se sent également mal samedi.

Alors que le premier a conduit Ferrari à changer son groupe motopropulseur, à réinstaller son premier moteur 2021 afin d’éviter une pénalité de grille, ce dernier a vu le pilote monégasque se rendre au centre médical de la piste après le FP2.

Bien qu’il se sentait « légèrement mal », il s’est présenté sur la grille pour les qualifications de sprint où il a commencé P8.

Dépassant son coéquipier Carlos Sainz en début de course, tout en profitant également de l’arrêt Pierre Gasly, il ramène son SF21 à la sixième place.

Il prendra cependant le départ du Grand Prix d’Italie de 53 tours de dimanche depuis la cinquième place sur la grille car Valtteri Bottas a une pénalité moteur.

Il y a d’autres bonnes nouvelles pour Leclerc, Ferrari annonçant dimanche matin avoir pu réparer son moteur d’origine et le remettre dans sa voiture.

Cela signifie qu’il disposera d’une unité de puissance plus puissante pour le grand prix.

« Le problème de gestion électronique du frein moteur de la voiture de Charles qui a conduit à changer son PU après les séances de vendredi, par mesure de précaution, est désormais résolu », indique le communiqué de l’équipe.

« Par conséquent, le PU d’origine a maintenant été remis dans sa voiture pour la course. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur les abonnements mensuels et annuels ! ! Afin de réclamer cette réduction fantastique, cliquez sur le lien suivant et utilisez le code promotionnel PLANETF10 à la caisse !*

*L’offre se termine le 12 septembre à minuit et exclut les Pays-Bas

Leclerc estime que conserver sa P5 dimanche serait un bon résultat pour Ferrari.

« L’objectif réaliste est de conserver nos positions, car se battre pour plus que cela va être très, très difficile », a-t-il déclaré.

« Nous allons nous concentrer pour maximiser la voiture et, espérons-le, nous obtiendrons un bon résultat. La gestion des pneus sera un facteur clé, surtout dans les premiers tours où il faut pousser.

« Cela devrait être un peu plus intéressant, espérons-le, avec la dégradation des pneus, car la dégradation des pneus est assez élevée ici.

« Nous avons des données utiles et nous travaillerons à trouver la meilleure configuration d’aile avant en fonction de cela.

« Je m’attends à ce que la course soit difficile, car nos concurrents devant ont eu un rythme soutenu tout le week-end.

« Notre travail sera de marquer le plus de points possible, et si nous avons une course parfaite, nous pouvons mettre la pression sur les quatre voitures devant. »

Share