Ferrari : tout le monde sur la « même ligne » sur les changements de qualité de sprint

Ni Charles Leclerc ni Carlos Sainz n’ont été impressionnés par les qualifications au sprint de Monza, affirmant que des changements devaient être apportés.

La Formule 1 a organisé son deuxième essai de qualification de sprint au Grand Prix d’Italie après avoir précédemment couru le format expérimental à Silverstone.

Mais alors que les qualifications de vendredi soir se sont déroulées comme un régal, ajoutant de l’excitation à une journée habituellement réservée à deux heures de course d’essais, les qualifications de sprint de samedi sont tombées à plat.

Il n’y a pas eu beaucoup de dépassements lors de l’épreuve de 18 tours, sauf dans le premier tour et le tour après la Safety Car qui avait été sortie pour la chute de Pierre Gasly.

« J’aime bien ce format pour le vendredi », a déclaré Leclerc à Autosport. « Je pense que pour le vendredi, c’est définitivement quelque chose de positif. Je m’ennuie un peu le vendredi normal parce que FP1, FP2, rien à gagner, rien à perdre.

« Tu fais un peu plus de tours, c’est toujours bien, mais tu as tellement d’autres chances de récupérer ce que tu as perdu en FP1 par exemple.

« Maintenant, FP1 est une session naturelle qui vaut vraiment la peine d’être poussée et de trouver les limites. Et je pense que c’est aussi bien pour nous, pilotes, de simplement aller sur une piste et de pousser tout de suite.

« C’est plus intéressant aussi pour le spectacle. J’aime donc assez le format du vendredi comme celui-ci personnellement.

Mais alors qu’il apprécie le nouveau look de vendredi, les qualifications de sprint de samedi ont besoin d’un peu de travail.

« Je n’ai pas autant apprécié ça à Monza, a dit Leclerc. « Et je pense qu’il y a peut-être de la place pour essayer quelque chose de différent pour les qualifications de sprint.

« Il y a déjà eu pas mal d’idées. Et je pense que nous sommes plus ou moins tous sur la même ligne pour essayer de faire quelque chose de différent pour les qualifications du sprint.

Habillez-vous aux couleurs de Ferrari via la boutique officielle de Formule 1

Son coéquipier Sainz est du même avis.

« Je suis d’accord avec Charles, a-t-il dit, que nous devons trouver un moyen de rendre le samedi un peu plus excitant car pour le moment, je ne pense pas que cela suscite beaucoup d’enthousiasme par rapport aux qualifications de samedi.

« Je ne vois pas une qualification de sprint plus excitante qu’une qualification de samedi. Nous devons donc trouver un moyen de rendre le samedi un peu plus excitant.

Quant à leur patron d’équipe, Mattia Binotto estime que lancer une grille inversée serait un moyen d’augmenter l’excitation pour les qualifications de sprint.

« Je pense que le nouveau format est toujours une expérience positive, si vous le regardez dans la perspective de l’ensemble du week-end. Évidemment, je ne pense pas à une seule journée, mais comme dans l’ensemble en termes de week-end, avoir déjà de l’action vendredi je pense que c’est positif », a déclaré Binotto.

« Donc, dans l’ensemble, je pense que nous devrions le juger positivement. Maintenant, comment pouvons-nous l’améliorer? Évidemment, il y a quelques idées comme la grille inversée.

« Si ce n’est pas celui-là, je suis presque sûr qu’il y aura d’autres discussions ou idées à venir par le biais de la commission F1 avec la F1, la FIA et tous les autres chefs d’équipe. Je suis donc totalement ouvert d’esprit.

« Je pense que ce dont nous avons besoin, c’est de considérer honnêtement qu’en tant qu’expérience globalement positive jusqu’à présent, il faut encore [time] ou peut être amélioré. Et voyons quelles peuvent être les meilleures idées par rapport à celle que j’ai suggérée.

Share