Foggia se noie et Acosta sauve les meubles

24/10/2021 à 12:18 CEST

Juan Antonio Llados

Italien Dennis Foggia a remporté sa cinquième et laborieuse victoire de la saison en remportant le Grand Prix Moto3 d’Émilie-Romagne, où le leader mondial, l’Espagnol Pedro AcostaTroisième, il a réussi à monter à nouveau sur le podium. Foggia a joué dans une belle course en partant de la quatorzième place, tandis qu’Acosta a « minimisé » les dégâts en réalisant un double dépassement dans le dernier tour qui lui a permis de terminer troisième de la course italienne, tout en retardant le l’obtention du titre.

Acosta s’est déjà risqué avant le départ lors du montage du composé de pneu arrière plus dur, tandis que le reste des pilotes a opté pour l’intermédiaire, une option qui ne pouvait être connue que si elle était réussie en course, même si les basses températures n’allaient pas trop aider à réchauffer le composé choisi par le « Tiburon » de Puerto de Mazarrón.

MotoGP sur DAZN disponible en direct et à la demande. Abonnez-vous et commencez votre mois gratuitement

Dès que l’italien a commencé Niccolo Antonelli il n’a pas manqué de prendre le premier virage en première position dans lequel Acosta avait perdu trois positions, passant de la cinquième à la huitième place. Antonelli a tenté d’échapper à ses poursuivants depuis le début, mais après son sillage, ils ont « accroché » Stefano Nepa, Izan Guevara et Jaume Masia, à la tête d’un groupe qui conservait encore la quasi-totalité de ses unités à une faible marge.

Dans le deuxième tour, Nepa a décidé de passer à l’attaque et a commandé la course, avec Pedro Acosta sixième et Dennis Foggia à la quatorzième place, ce qui n’a permis à aucun de ses protagonistes d’atteindre l’objectif souhaité. ça a duré à peine deux tours en tant que leader Stefano NepaCar au cinquième tour Antonelli récupérait la première place et le groupe, très étiré, comptait déjà neuf unités avec un petit avantage sur le reste et Pedro Acosta en faisait partie, tandis que Foggia était douzième.

Un autre italien, Riccardo Rossi, fue protagonista en ese grupo al irse por los suelos en la sexta vuelta, con su moto tirada por los suelos en medio de la pista, aunque los comisarios consiguieron retirarla sin generar ninguna situación de riesgo y Niccolo Antonelli se mantenía firme al frente de la test.

Peu à peu Foggia réussi à aller de l’avant pour finir par rejoindre le groupe de tête, ainsi que son compatriote Andrea Migno (Honda), quand Acosta il était quatrième et son partenaire Jaume Masia il est resté deuxième après le sillage de la moto d’Antonelli, qui a résisté à la pression de ses rivaux. Au douzième tour Pedro Acosta est passé à l’attaque et est devenu leader du groupe de tête, dans lequel Foggia occupait la septième position, mais quand il a vu l’attaque de l’Espagnol, il a commencé à gagner des positions et déjà dans ce tour il était sixième, tandis que le  » Tiburon  » Il a été surpassé par Izan Guevara et Jaume Masiá.

Au quatorzième tour, Dennis Foggia passe à l’attaque, ceci étant le tournant de la carrière depuis que Dennis Foggia a commencé à tirer fort pour essayer de consolider sa cinquième victoire de la saison et après son sillage, ils n’ont tenu que Jaume Masia, Darryn Binder et Izan Guevara, avec Stefano Nepa en tête du groupe de poursuivants, dans lequel se trouvait Pedro Acosta et en quelques tours il avait déjà obtenu plus d’une seconde d’avance.

Le quatuor de tête a perdu une de ses unités par la chute d’Izan Guevara. Le rythme de Foggia vient de le tenir Masia, tandis que Liant est resté « voguant » entre deux eaux, avec Pedro Acosta battre Stefano Nepa après avoir commis une erreur, pour frapper un petit coup sec qui lui a permis d’approcher les meilleurs pilotes. Foggia n’a eu aucun problème à tenir Masiá à distance jusqu’à ce qu’il voit le drapeau à damier, devant Masiá et Acosta, ainsi coupé en neuf points leurs différences dans le championnat, dans lequel Pedro Acosta a désormais un avantage de 21.

Xavier Artigas a terminé en neuvième position, avec Izan Guevara qui a regagné des positions à la douzième place, devant Adrien Fernandez et Jérémy Alcoba. Daniel Holgado, qui a remplacé le pilote turc sanctionné Deniz Öncü, a terminé 20e et le Colombien David aussi, remplaçant du blessé Sergio García Dols, vingt-deuxième.

Share