in

Folie totale en Occident: combien veulent perdre ce week-end?

Voyons d’abord ce qui s’est passé dans cinq matchs avec des ramifications pour les éliminatoires de la Conférence de l’Ouest et les places de play-in. Et puis nous verrons ce que cela signifie … ou ce que cela peut signifier.

PISTONS DETROIT 91-NUGGETS DENVER 104

Beaucoup pensaient que les Nuggets lâcheraient à Detroit, mais ils ne l’ont pas fait. Et ils n’ont pas réservé Nikola Jokic. Michael Malone, en effet, n’a pas exclu que le pivot joue également dans le dernier match de la saison, à Portland. Le Serbe a joué 26 minutes mais a eu le temps de faire un triple-double (20 + 15 + 11), plus lustre pour les statistiques de la saison dans laquelle il va être MVP de la NBA. Cela se dit bientôt. Les Nuggets ont remporté trois matchs de suite avant de terminer, également sur la route, à Portland… un autre match que beaucoup pensent qu’ils ne devraient pas gagner. Et ils ont 47-24 ans. Ce sont des tiers occidentaux et dépendent d’eux-mêmes. Markus Howard, recrue non repêchée, a marqué 20 points en tant que partant pour la première fois de sa carrière, et pendant de nombreuses minutes, il a croisé des paniers avec Deividas Sirvydis, qui s’est ensuite blessé et, à la fin de la saison, a laissé quelques Pistons qui peut sourire pour le grand niveau de Diallo (cette fois 18 + 12 + 3) depuis son arrivée. A 20-51 et avec onze défaites en treize matchs, les MoTown (16% sur 3s, 6/37) sont 20-51, seulement devant les Rockets (17 victoires).

OKC THUNDER 93-UTAH JAZZ 109

Victoire écrasante pour le Jazz (66-92 à la fin du troisième quart-temps), toujours sans Donovan Mitchell mais avec tout le monde, et le leadership de la Ligue presque dans la poche. Mike Conley a joué 16 minutes, Clarkson a ajouté 18 points, Bogdanovic 22 et Gobert, 16 avec 18 rebonds. Dans le Thunder, 18 points et 6 rebonds pour Deck, 19 points pour Svi Mykhailiuk et 18 pour Maledon. Ceux d’OKC ont 21-50, essayant d’être l’un des trois pires de la NBA et ont neuf défaites d’affilée, 23 en 24 matchs (ils n’ont battu que les Celtics) et 26 dans les 28 derniers. De 19-24 au 21-50 actuel. Énorme.

FUSÉES HOUSTON 1222 LA CLIPPERS 115

Les Clippers ont donné du repos, en pensant aux playoffs (et sûrement à leurs manières) à Kawhi Leonard, Paul George et Patrick Beverley, ils ont perdu contre certains Rockets qui peuvent gagner car ils ont déjà fait leurs devoirs: 17-54, le pire équilibre de la saison garantie, un luxe après le départ de James Harden et un projet très prometteur. Ce n’était que la deuxième victoire en quatorze matchs pour les Texans, dans laquelle en ce moment Kelly Olynyk, c’est comme ça, est le capitaine général: 20 points, 9 rebonds, 11 passes décisives. Tate a marqué 20 points, Khyri Thomas 17 avec 5 passes (il a fini par se blesser), Brooks 15… Dans les Clippers, 23 points de Kennard, 13 passes de Rondo, 13 points et 5 rebonds de DeMarcus Cousins ​​(contre ses ex) et enfin le retour de Serge Ibaka. Et à toute vitesse: 15 points, 7 rebonds et 4 passes décisives en 17 minutes. Le premier parti de l’Espagnol d’origine congolaise après deux mois d’absence. Les Clippers (47-24) sont quatrièmes à l’Ouest, avec le même équilibre de Nuggets que la main a pour la moyenne.

MEMPHIS GRIZZLIES 107-SACRAMENTO KINGS 106

GSWARRIORS 125-NO PELICANS 122

Deux matchs qui auraient pu être dramatiques dans la lutte pour le jeu mais n’avaient aucune signification car les pélicans et les rois étaient déjà tombés de la bataille (les Spurs seront dixièmes à l’ouest) et les guerriers et les grizzlis clôturent la saison avec un duel entre eux, en San Francisco. Les deux sont avec un 38-33 identique et la moyenne particulière sera également décidée dans ce duel entre eux, dimanche (21h30, heure espagnole). Donc, ces matchs précédents que les deux équipes consacraient à donner leur repos principal, en masse, n’allaient rien changer. Ils ont gagné, mais peu importe: celui qui gagne le duel de dimanche sera huitième et celui qui perd, neuvième. Ce n’est pas rien. Le huitième aura une vie supplémentaire (il peut perdre le premier match du jeu en) et affrontera des Lakers (presque certainement) ou des Blazers). Les Lakers-Warriors sont très recherchés par de nombreuses personnes mais ce n’est pas assuré. Il peut être gâté par les Grizzlies, qui veulent éviter la neuvième place, ce qui les oblige à gagner deux matchs sans manquer d’être en playoffs, le deuxième sur la route.

Ce sera donc presque un play in game… juste avant le play in d’un Ouest dont les comptes sont fous. Le journaliste Matt Moore a tenté de le résumer avant la tempête de scénarios qui ne s’ouvrent qu’à deux jours (samedi et dimanche) de la fin de la saison régulière.

Ci-dessus, les Jazz ont presque assuré la première place, en Occident et en Ligue. Et l’avantage du terrain à domicile à chaque éliminatoire, finales incluses. Après avoir battu le Thunder, ils sont 51-20 contre les Suns 49-21. Ainsi, ceux de Salt Lake City seront premiers s’ils battent les Kings lors de leur dernier match, à Sacramento, ou si les Suns perdent l’un de ceux qu’ils ont en attente, tous deux à San Antonio contre les Spurs qui seront dixièmes et joueront le jeu en de la file d’attente.

Derrière Jazz and Suns, c’est fou: Nuggets et Clippers se partageront les troisième et quatrième places. Ils sont à égalité, mais les Nuggets ont la moyenne, ils seront donc troisièmes s’ils gagnent le dernier match, à Portland. Les Clippers jouent le Thunder. Des quatre nommés, seuls les Blazers peuvent avoir intérêt à gagner. Ils sont sixième mais ils n’ont pas prétendu fuir le jeu: si les Lakers remportent leurs deux matchs, l’équipe de l’Oregon tombera septième si elle perd avec les Nuggets. Et ils peuvent avoir peu d’incitation à gagner: être troisième donne un avantage sur le terrain dans une éventuelle demi-finale de conférence, un facteur important. Mais être quatrième permet d’éviter oui ou oui aux Lakers, que personne ne veut voir avant l’heure, jusqu’à une hypothétique finale de Conférence. Et jouer la demi-finale contre le Jazz, sûrement, et non contre les Suns, pour beaucoup d’adversaires plus coriaces pour les séries éliminatoires que celui de Snyder (difficile à savoir, en tout cas).

Mais après leur victoire sur les Pistons, les Nuggets ne valent peut-être pas la peine d’être perdus même s’ils restent quatrièmes: si les Clippers perdent face au Thunder, peu importe ce que fera Malone. Et les Clippers ont déjà montré à Houston qu’ils pensaient donner du repos à leurs stars … et, sûrement, ne pas forcer un duel à Los Angeles qui ne sera plus en sécurité au premier tour. Mais il y a plus: le Thunder serait également intéressé à perdre contre les Clippers pour assurer une égalité pour le troisième pire record de la saison et ne pas nuire à leurs scores avant le repêchage. Mais quelqu’un doit gagner ce Thunder-Clippers … Si le Jazz and Suns sera premier et deuxième, sûrement dans cet ordre, et les Nuggets and Clippers troisième et quatrième, les Mavericks seront cinquième ou sixième et joueront les Nuggets ou Clippers. Les Blazers peuvent être cinquième, sixième ou septième et les Lakers, sixième ou septième. Une danse formidable dans laquelle tout le monde regarde tout le monde depuis deux jours.

Coronavirus en Inde Live News: PM Modi tiendra une réunion de haut niveau aujourd’hui sur la situation Covid, la vaccination; L’Inde signale 3.26098 nouveaux cas

Roman Reigns vis Jimmy Uso ⋆ .