Fury accepte de rematcher avec Deontay Wilder et s’éloigne de Joshua

L’anglais Tyson fureur et l’américain Deontay Wilder Ils ont verbalement accepté de s’affronter dans le combat revanche pour le titre mondial des poids lourds qui pourrait avoir lieu le 24 juillet, selon des informations fournies ce jeudi par diverses sources médiatiques.

L’accord intervient après que la décision d’un médiateur d’arbitrage a été connue qui a arrêté les négociations entre Fury (30-0-1, 21 KO) et son compatriote Anthony Josué.

Cette semaine, un arbitre a décidé que Fury était contractuellement tenu de donner une revanche à Wilder.

Après que les deux se soient rencontrés pour la première fois en 2018 avec une décision controversée de non-combat, mais Fury a remporté une victoire TKO au septième tour pour remporter le titre des poids lourds de la Conseil mondial de boxe (WBC) en février 2020 avant la déclaration de la pandémie de coronavirus.

Le troisième combat entre Wilder et Fury est provisoirement prévu pour le 24 juillet, avec la ville de Las Vegas comme quartier général, mais sans avoir encore déterminé le lieu où se déroulera le combat, toujours selon des sources proches des négociations évoquées par les médias.

ça peut t’intéresser

Promoteur Bob arum, de Top Rank, a informé ESPN qu’il s’attend à ce que les contrats soient signés dans les prochains jours.

Les sacs seront divisés 60-40 en faveur de Fury, qui est l’actuel champion invaincu et celui qui expose le titre.

Après la décision du médiateur d’arbitrage, Arum a indiqué que le plan était de combattre Wilder plutôt que de lui payer des frais supplémentaires pour maintenir l’idée d’un futur combat contre Joshua pour le titre unifié des poids lourds.

Ni Wilder ni Fury ne se sont battus depuis leur match de l’année dernière.

« Je frapperai Wilder en premier et vous aurez aussi votre juste part de punition », a tweeté Fury à Joshua mardi.

Joshua (24-1, 22 KO) a trois des quatre meilleures ceintures de la division.

Eddie entend Matchroom Boxing, le promoteur de Joshua, a récemment déclaré dans une déclaration vidéo que le combattant ukrainien Oleksandr Usyk (18-0, 13 KO), le challenger obligatoire de la ceinture de l’Organisation mondiale de boxe (WBO) de Joshua, pourrait être le prochain adversaire de son quartier si Fury n’est pas disponible.

Cette semaine, Usyk a demandé à la WBO de faire respecter son droit d’affronter Joshua.

Share