G-force pas aussi extrême dans un IndyCar, mais wow la direction

Nico Hulkenberg a eu son premier aperçu d’une IndyCar au Barber lundi, concédant qu’il devait « aller au gymnase » car les voitures sont des « monstres de direction ».

Hulkenberg a testé une Arrow McLaren SP autour de Barber Motorsports Park, réalisant plus de 100 tours avec un meilleur temps de 77.454s. Cela l’a mis un peu plus d’une seconde derrière le meneur David Malukas.

C’était la première sortie de l’ancien pilote de F1 dans une IndyCar, le test étant censé être plus pour Hulkenberg pour voir s’il aime conduire les voitures que si McLaren veut le signer pour l’avenir.

L’Allemand, qui n’a pas couru en monoplace depuis ses trois apparitions remplaçantes pour Racing Point l’année dernière, dit qu’il lui a fallu un peu de temps pour trouver ses marques car la voiture est très différente de ce qu’il a l’habitude de courir.

« Cela a définitivement pris la matinée », a déclaré Hulkenberg à Racer. « Il y avait d’autres trucs ici comme avec l’aéroscreen, il n’y avait pas beaucoup d’air qui rentrait et j’ai eu du mal avec ça le matin, donc c’était un peu difficile et délicat de se sentir immédiatement très heureux dans la voiture d’un point de vue physique. point de vue.

« Puis à l’heure du déjeuner, j’ai senti que j’avais fait de bons progrès et que je me sentais un peu plus dans le rythme, et aussi les temps au tour et les performances ont commencé à arriver à ce moment-là.

« J’ai vraiment besoin d’aller au gymnase ! Je peux confirmer que ce sont des monstres de direction ! Wow. C’est toujours différent quand on en fait l’expérience soi-même mais les charges de direction sont assez impressionnantes, très lourdes.

« Avec ces voitures, les forces G sont toujours là, évidemment pas aussi extrêmes que la F1, mais il y a toujours G, et les charges de direction combinées avec cela en font une voiture très physique. »

« Cela fait un an que je n’ai pas été dans une voiture de course, donc tout d’abord, c’était à nouveau assez agréable », a ajouté Hulkenberg.

« Évidemment assez différent d’une voiture de Formule 1, juste toute la sensation, l’expérience, le son, la position assise – tout est différent.

« Je devais donc comprendre cela, mais je pense que ce fut une bonne et réussie journée de mon point de vue et je suis heureux d’avoir eu l’opportunité ici. C’était très amusant. »

Mais alors que la voiture est différente, travailler avec l’équipe McLaren IndyCar est « à peu près » la même chose que de travailler avec une équipe de F1.

« Travailler avec l’équipe a été une bonne chose », a-t-il déclaré. « Très professionnel. Joli style F1, je dirais.

« Évidemment, c’est différent ici par le mur des stands et tout, mais en termes de fonctionnement et de ce dont vous parlez et tout, c’est très similaire à la Formule 1. »

Share