Gary Neville se sent « victime » des tactiques gaffes de Solskjaer à Man Utd

Gary Neville a insisté sur le fait que Jadon Sancho ne devrait pas subir le poids des critiques de Manchester United, auxquelles l’équipe dans son ensemble devrait plutôt faire face.

Les Red Devils cherchaient à revenir de la pause internationale pour aider à mettre fin à une forme rocheuse. En effet, ils n’avaient remporté que deux des six matches avant le match de samedi contre Leicester.

Cependant, ils ont fait que deux de sept comme les Foxes ont manqué 4-2 vainqueurs au stade King Power.

Leicester a également mis fin à la course sans défaite de Man Utd en Premier League depuis janvier 2020 à Anfield.

La pression est ensuite montée sur Ole Gunnar Solskjaer avant une série de matches difficiles. Quant à la tactique et aux joueurs, Neville a récemment critiqué le manque de « bêtes de somme » hors de possession pour Man Utd.

Pendant ce temps, la nouvelle signature de 73 millions de livres sterling, Jadon Sancho, n’a pas encore marqué et il a fait face à de nombreuses critiques.

Selon Neville, cependant, il est une « victime » des problèmes plus larges de l’équipe du manager Solskjaer.

« Sancho en ce moment, il est victime des performances actuelles de l’équipe », a déclaré l’expert (via Metro).

«Vous aimeriez qu’un joueur comme celui-là vienne dans une unité établie et il est encore en train de trouver ses marques. Je pense qu’il a bien joué dans les 20 dernières minutes contre Everton il y a quelques semaines. Mais il ne devrait pas faire l’objet de critiques en ce moment. »

Neville a déclaré que, malgré les frais de transfert de Sancho, son manque de buts reste une « distraction ».

Il a ajouté que, pour trouver le bon équilibre, Solskjaer doit faire en sorte que Sancho, Mason Greenwood, Paul Pogba et Bruno Fernandes « travaillent comme ils n’ont jamais travaillé auparavant ».

Neville a des questions sur Van de Beek

La défaite de samedi contre Leicester s’est déroulée sans que Donny van de Beek ne quitte à nouveau le banc.

Le milieu de terrain néerlandais reste bloqué sur 141 minutes pour la saison réparties sur trois matchs toutes compétitions confondues.

« Pourquoi Donny van de Beek n’a-t-il aucune chance ? » dit Neville.

« Il y a quelque chose à ce sujet. Il n’a pas eu de chance depuis 18 mois, vous devez donc en venir à la conclusion qu’Ole ne l’a pas signé ou qu’il ne l’aime pas.

« Ni l’un ni l’autre n’est bon pour Donny van de Beek, donc je pense qu’il doit aller jouer au football quelque part. »

Liverpool et Sunderland parmi les meilleurs choix alors que les quatre meilleures ligues anglaises prennent forme

Share