Gasly était « vraiment sur le fil » au tour de la Q3 pour une quatrième place surprise · .

Pierre Gasly a déclaré qu’il était « extrêmement heureux » de remporter ce qu’il a décrit comme « notre pole position » après avoir obtenu la quatrième place sur la grille du Grand Prix des Pays-Bas.

Gasly s’alignera en deuxième ligne devant les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jnr.

Malgré un rythme constant tout au long des trois phases des qualifications, Gasly admet qu’il ne s’attendait pas à tirer autant de vitesse de son AlphaTauri avant la séance.

« Je suis extrêmement heureux de me qualifier quatrième derrière les deux Mercedes et derrière Max [Verstappen], dit Gasly. « Pour nous, c’est comme notre pole position, disons. Surtout parce que ce week-end n’a pas été facile jusqu’à maintenant.

« Avant les qualifications, nous n’étions pas très confiants quant à notre rythme. Nous avons juste réussi à trouver du temps supplémentaire tout à l’heure dans cette séance et nous avons toujours été très compétitifs. Je suis donc extrêmement heureux de me qualifier quatrième.

Gasly dit que ni lui ni l’équipe ne peuvent expliquer la raison de leur rythme impressionnant sur le circuit de Zandvoort qui l’a amené à égaler sa meilleure position de départ de la saison jusqu’à présent.

« Honnêtement, pour le moment, nous ne pouvons pas expliquer », dit Gasly. « Surtout devant les deux Ferrari – elles avaient l’air extrêmement, extrêmement fortes. Mais dès la Q1, je me suis tout de suite senti très bien dans la voiture.

« Nous sommes toujours très compétitifs, mais ce n’est pas une piste facile, Zandvoort. Personne ne savait en Formule 1 comment cela se passerait. Nous avons donc joué un peu avec la configuration, en essayant de trouver une direction. Et je suis vraiment content que dans l’ensemble, en tant qu’équipe, nous ayons réussi à faire un travail très, très fort. Une partie du travail est faite, et puis évidemment nous avons demain, mais nous nous mettons dans la meilleure position possible. »

Après la première séance de qualification de la Formule 1 sur le circuit de Zandvoort depuis 1985, Gasly a révélé qu’il s’était attaqué à fond dans le virage difficile de Scheivlak dans son dernier tour.

« Honnêtement, c’était fou », dit-il. « Surtout comme le tour en Q3, j’étais vraiment sur le fil. J’ai eu un gros claquement dans le virage sept à grande vitesse, j’y suis passé à fond pour le dernier tour. Tu surchauffes le pneu donc je savais que j’en paierais le prix après ça.

« À la sortie du virage 10, idem, avec beaucoup de snaps. Je suis arrivé un peu sur le côté à 11 et 12 et idem dans le dernier virage, un gros snap au milieu. Donc c’était juste très à la limite.

« Je pense que cela faisait longtemps que je n’avais pas pris de plaisir à piloter une F1 comme vraiment à la limite sur une telle piste. C’est juste incroyable.

Cependant Gasly se méfie de la menace des Ferrari derrière dans la course de dimanche.

«Je pense que dans notre position, il sera important d’avoir un très bon œil sur ce qui se passe. Et évidemment, Ferrari a deux voitures derrière nous. Ils peuvent jouer quelque chose avec nous ou nous pousser vers une stratégie.

« Comme toujours, nous devons être rapides. Et si vous avez le rythme, alors vous pouvez vous défendre et vous pouvez attaquer. Ce sera donc le plus important. Mais de notre position, nous sommes dans la meilleure position possible, c’est le plus important.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Grand Prix des Pays-Bas 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix des Pays-Bas 2021

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Share