George Russell veut « moins M. samedi, plus M. dimanche »

George Russell cherche à secouer l’étiquette de « Mr Saturday » pour ses performances de qualification, voulant plutôt gagner ses premiers points Williams et devenir « Mr Sunday » à la place.

Le Britannique n’a toujours pas été sur-qualifié par un coéquipier chez Williams, mais après l’amélioration de la performance de l’équipe au Grand Prix de France, où il a terminé P12 sur un pied d’égalité avec ses concurrents, il espère franchir la prochaine étape. dans le top 10 en Styrie ce week-end.

S’il reste heureux de dépasser ses rivaux immédiats en qualifications, il semble frustré par le fait d’être connu pour ses performances du samedi, sachant que les jours de course sont ce qui compte.

« Nous essayons de faire moins M. samedi et plus M. dimanche », a déclaré Russell après la FP2 en Styrie, via Formula1.com. « Il y a toujours un compromis, vous essayez de trouver cet équilibre.

« Nous avons l’impression d’avoir le samedi à peu près sous contrôle et nous mettons vraiment tous nos efforts dans le dimanche.

« La semaine dernière [in France] Je me suis qualifié 14e, j’étais 18e à la fin du deuxième tour et j’ai terminé 12e, nous reconnaissons donc que vous marquez vos points dimanche.

« Évidemment, je veux toujours passer une bonne journée. Je veux toujours aller en Q2, mais je veux capitaliser dimanche – c’est le véritable objectif.

« Dans ce sport, vous faites votre propre chance et je ne veux pas que nous ou moi-même comptions sur les échecs des autres pour que nous soyons là [in the points], je veux être là au mérite et je veux marquer des points au mérite.

« Nous aurions pu et dû faire ça à Imola cette année, il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas recommencer à un moment donné. Voyons voir. »

Montrez votre soutien à Williams avec leur dernière collection officielle de produits dérivés

Quant aux essais libres de vendredi, il a semblé être en dehors du rythme – mais il attribue cela au fait de ne pas avoir poussé les limites de sa voiture dans des conditions difficiles au début avec une pluie légère à Spielberg.

Russell semble optimiste pour le week-end, sachant qu’il y a plus à venir de sa voiture.

« C’était agréable pour être honnête, la voiture se sentait bien, notre rythme à haute teneur en carburant était vraiment fort – plus fort que la normale », a-t-il déclaré.

«Je pense que c’était le plus grand point positif d’aujourd’hui. Le bas carburant était difficile, il crachait au départ [of the session].

«Je n’ai pas vraiment ressenti le besoin de pousser trop fort parce que vous risquiez inutilement. Il y a beaucoup d’endroits où vous devez utiliser beaucoup de trottoir, et quand il pleut, vous savez le risque que vous prenez – et ce n’est que FP2.

« Il y a définitivement du temps au tour en poche là-bas, c’est excitant. Jusqu’ici tout va bien. »

Suivez toute l’action du Grand Prix de Styrie avec le live center PlanetF1

Share