Gerhard Berger pense toujours que Sebastian Vettel a dépassé son apogée

L’ancien pilote de Formule 1 Gerhard Berger estime que Sebastian Vettel a « toujours dépassé son apogée » malgré l’amélioration des performances récentes à Monaco et à Bakou.

Les problèmes que Vettel a connus chez Ferrari semblaient avoir suivi le quadruple champion du monde dans sa nouvelle équipe Aston Martin alors qu’il luttait pour s’adapter initialement à l’AMR21.

Cependant, le Vettel d’autrefois a fait une réapparition avec une solide finition P5 au Grand Prix de Monaco, suivie d’un podium mémorable au Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Mais Berger pense toujours que Vettel a dépassé son meilleur niveau et s’est inspiré de sa propre expérience en Formule 1 pour remarquer une similitude avec ce à quoi Vettel est confronté à ce stade de sa carrière.

Découvrez toutes les dernières marchandises Sebastian Vettel/Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

« En 1995, j’étais déjà dans la phase d’automne de ma carrière et je ne pouvais pas m’habituer à la façon dont le Benetton a été construit précisément pour Michael [Schumacher’s] besoins », a déclaré Berger dans une interview avec Sport1.

« Pourtant, encore une fois, 10 ans plus tôt, cela n’aurait pas été un problème pour moi. Je le vois de même avec Sebastian [today]. « 

Développant ce commentaire, il a ajouté : « Il exige également de plus en plus qu’une voiture s’adapte à son style de conduite.

« Cela montre qu’il a déjà dépassé son zénith en termes de vitesse et de volonté de prendre des risques. Mais avec sa richesse d’expérience, il peut encore avoir trois ou quatre bonnes années.

« En tout cas, je sais ce que c’était pour moi. J’ai eu mon pic de conduite entre 27 et 30. Après ça, ça a lentement baissé.

« Sebastian a toujours eu du mal à être pleinement motivé lorsqu’il devait conduire au milieu de terrain. Lorsqu’il peut conduire à l’avant, il a le goût du sang, ne fait plus d’erreurs et délivre des performances complètes.

« Mais je dois dire une chose : c’est un quadruple champion du monde, il a plus de 120 podiums – c’est l’un des meilleurs pilotes de tous les temps.

« On l’oublie très vite mais, en termes de performance, je pense toujours qu’il a dépassé son apogée. Mais qui sait, peut-être que quelque chose va se passer cette saison.

Berger a conclu ses réflexions sur Vettel en disant qu’il n’envisageait pas qu’il se retrouve dans une mauvaise situation chez Aston Martin étant donné à quel point il est fortement recommandé par des personnalités clés.

« Oui [Vettel can bring Aston Martin further forward], » il a dit.

« Après tout, avec le soutien du propriétaire de l’équipe Lawrence Stroll et le soutien du patron de l’équipe Mercedes Toto Wolff, il ne trouvera pas de mauvaises conditions.

« En tout cas, l’équipe est assez bonne pour finir sur le podium, comme elle l’a fait à Bakou. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share