Gio Simeone, un après-midi de rêve

24/10/2021 à 18:39 CEST

.

L’Argentin Giovanni Simeone, attaquant du Hellas Verona, a vécu ce dimanche un après-midi de rêve en Serie A italienne, en signant un poker énergique à la Lazio cela lui a permis, en quatre-vingt-dix minutes, d’égaler son record de buts de l’an dernier (six buts) et de se placer à seulement deux buts du meilleur buteur du tournoi, Ciro Immobile.

Gio Simeone, fils de l’entraîneur de l’Atlético Madrid Diego Pablo Simeone, a montré au stade Bentegodi de Vérone tout son potentiel de buteur et a confirmé sa formidable performance contre des équipes entraînées par Maurizio Sarri.

En 2018, il a inscrit un triplé retentissant à Napoli de Sarri et a mis un terme aux ambitions de titre de l’équipe napolitaine. Ce dimanche, il a infligé au désormais entraîneur de la Lazio une dure défaite qui l’a laissé en huitième position de la ligue.

Simeone a brisé l’égalité en battant le gardien espagnol Pepe Reina une demi-heure après le début du match après une passe dans le trou de Gianluca Caprari et, peu de temps après, il a marqué un but de pure puissance du bord de la surface avec une main droite entrée par l’équipe.

L’Argentin, né à Buenos Aires il y a 26 ans, a culminé son après-midi de rêve en seconde période, au cours de laquelle il a signé 3-1, après le momentané 1-2 de Ciro Immobile, et a complété la victoire avec la tête de la finale 4-1.

« Personnellement, c’est très excitant, parce que ce matin quand j’étudiais la Lazio je rêvais de marquer deux ou trois buts. Il faut être concentré. C’était mon tour aujourd’hui et je suis content parce que je l’ai fait », a déclaré Gio Simeone à la fin du match, dans des déclarations à la télévision italienne « DAZN ».

« Je fais de la méditation parce que c’est bon pour moi, je suis curieuse et j’aime me connaître. Aujourd’hui j’étais très nerveux, j’ai commencé à travailler sur cette émotion et j’allais bien« A-t-il ajouté. Cholito a marqué un but cette année contre Gênes, son ancienne équipe, et un autre contre Spezia, avec une passe décisive incluse, avant la grande performance de ce dimanche.

A 56 buts en Serie A, un championnat qu’il a atteint en 2016 aux mains de Gênes. Lors de sa première campagne italienne, il a inscrit douze buts, dont un doublé contre la Juventus Turin, championne d’Italie.

Il signe ensuite à la Fiorentina, avec qui il inscrit 20 buts en deux saisons, avant de rejoindre Cagliari. En Sardaigne, il a signé 18 buts en deux saisons. À Vérone, il est au centre du projet sportif et est le protagoniste de grandes performances aux côtés de Gianluca Caprari.

Share