Google va réduire les frais de service d’abonnement pour tous les créateurs du Play Store

Joe Hindy / Autorité Android

TL;DR

Google réduit ses frais d’abonnement au Play Store pour les développeurs. Les développeurs paieront 15 % de leur part à Google, contre 30 % actuellement exigés dans certaines situations. Les changements entrent en vigueur le 1er janvier 2022.

Google a annoncé qu’il réduirait moins les frais d’abonnement des développeurs au Play Store à partir de l’année prochaine.

Comme indiqué dans un nouvel article de blog, Google exigera 15 % des frais d’abonnement des développeurs sur le Play Store « dès le premier jour ». Actuellement, la société prend une réduction de 15% des développeurs seul si les consommateurs conservent un abonnement pendant une année entière. Si un consommateur se désabonne avant cette période, cette redevance pour les développeurs passe à 30%. Naturellement, c’est une cible assez difficile pour les développeurs en herbe. Google le reconnaît maintenant, citant le « désabonnement des clients » comme un problème important. Mais il pense que ses nouvelles directives, qui entreront en vigueur le 1er janvier 2022, devraient alléger la pression sur les développeurs en herbe.

Google a également annoncé des réductions de commissions pour les membres du programme Play Media Experience. Pour les services de streaming de musique à la demande et les éditeurs d’ebooks peuvent obtenir des frais de service « aussi bas que 10 % ». Selon Google, le nouveau taux devrait mieux soutenir les créateurs sur la plate-forme.

La dernière révision des frais de service de Google intervient quelques mois seulement après l’annonce des modifications apportées à ses demandes d’achat dans l’application. En mars, il a suivi Apple en réduisant ses services Play Store à 15 % pour le premier million de dollars de revenus d’un développeur. Bien que la dernière décision puisse apparaître comme un gage de bonne volonté pour les créateurs, la société évite également les pressions juridiques. En juillet, un groupe de 36 États américains a déposé une plainte antitrust contre Google pour avoir prétendument abusé de la domination du Play Store. Google se bat également pour annuler son amende de 5 milliards de dollars infligée par l’UE pour avoir abusé de la position d’Android sur le marché.

Share