in

Grosjean a l’impression d’être à nouveau en vie après avoir mis fin à 10 ans d’attente pour la pole position · .

Romain Grosjean dit ressentir une nouvelle vie après avoir pris sa première pole position depuis 10 ans.

L’ancien pilote de Formule 1 mènera le peloton au départ de la course IndyCar d’aujourd’hui à Indianapolis Motor Speedway. Il a marqué sa première pole position depuis le début de la saison GP2 2011 trois courses dans sa première campagne IndyCar.

«C’est comme être à nouveau en vie», a déclaré le pilote Coyne / Rick Ware.

Grosjean n’est parti de la première ligne qu’une seule fois dans sa carrière de Formule 1, lors du Grand Prix de Hongrie en 2012, sa première saison complète dans le championnat.

«Quand vous arrivez en Formule 1, vous avez remporté toutes les catégories dans lesquelles vous avez concouru auparavant, mais vous savez que lorsque vous arriverez en Formule 1 si vous n’avez pas la meilleure voiture, il sera très peu probable que vous gagniez. courses », a-t-il expliqué.

Grosjean a dirigé le peloton d’IndyCar, qui comptait 25 hommes hier. «J’ai eu la chance au début de ma carrière d’avoir une bonne Lotus et d’être au premier rang, un peu troisième, ce qui était génial. Mais évidemment, il y avait le Red Bull de Sebastian Vettel à l’époque et juste à un autre niveau.

«C’est vraiment bon d’être en IndyCar sur un terrain où tout le monde a eu la chance de le faire.»

Après avoir perdu son entraînement Haas à la fin de l’année dernière, Grosjean a déclaré qu’il avait mis la Formule 1 derrière lui.

«Beaucoup de gens me demandent ce que j’ai ressenti en regardant la première course, la course de Formule 1 de la saison, et je n’étais pas là. J’ai dit “les gars, le chapitre est fermé pour moi”. J’ai passé un bon moment, maintenant je veux autre chose. C’est ce que je cherchais.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Le pilote basé en Suisse se rend en Amérique pour les épreuves de route et de rue du championnat cette année, et évalue s’il doit s’engager dans la série sur le long terme.

«J’adore l’ambiance entre les pilotes, j’adore les pistes», a-t-il déclaré. «Les voitures sont amusantes à conduire, nous pouvons faire de bonnes choses. Je suis vraiment heureux.

Romain Grosjean, Coyne / Rick Ware, Indianapolis Motor Speedway, 2021L’ancien pilote de F1 a immédiatement cliqué sur la piste d’Indianapolis. «En ce qui concerne la famille, c’est une année un peu difficile parce que je suis assez loin d’eux. Nous savions ce qui allait se passer cette année avant de décider pour l’avenir. Je suis plus heureux, je l’ai dit plusieurs fois, je suis plus heureux que je ne l’ai été depuis très longtemps.

Grosjean a fait des progrès rapides depuis son premier test IndyCar il y a trois mois. Il a pris la septième place sur la grille pour ses débuts au Barber Motorsport Park, un autre parcours routier, mais a trouvé la piste de rue de Saint-Pétersbourg plus difficile, alignant 18e.

Il a déclaré que le parcours du Grand Prix d’Indianapolis Motor Speedway, qui a organisé des courses de F1 entre 2000 et 2007, est «celui qui semble le plus familier» aux pistes de F1 sur lesquelles il a couru.

«Je peux dire qu’il a en fait été conçu pour la Formule 1 de la façon dont les courbes sont, la disposition et les coins. Je savais que j’allais me sentir bien sur la piste assez rapidement, alors que St. Pete prend un peu plus de temps à apprendre. Barber, quelques astuces ici que vous devez comprendre. Ici, pour moi, c’est un peu plus simple.

Ayant pris sa première pole position à sa troisième tentative, Grosjean est optimiste que d’autres suivront. Il doit participer à au moins neuf autres courses cette année, y compris le retour de la série sur la même piste en août.

«Ce qu’il y a de bien à être en pole aujourd’hui, c’est que ce n’est peut-être pas le seul», a-t-il déclaré. «Nous avons une chance lorsque nous courons à nouveau de faire plus. Ce n’est pas comme un one-off parce que c’était sec pour l’un ou humide pour l’autre. »

Alors que Grosjean a attiré la satisfaction de certains résultats vers la fin de sa carrière en F1, il a admis qu’il avait manqué l’excitation de concourir à l’extrémité pointue.

«Même au cours des dernières années qui ont été difficiles en termes de résultats, je prends l’exemple de l’Allemagne l’année dernière où j’ai terminé neuvième, avec la voiture Haas, c’était assez spécial. Je pense que l’Allemagne 2018 aussi, nous étions comme 12e après la dernière voiture de sécurité. Je suis revenu en terminant sixième ou quelque chose dans les 10 derniers tours. C’était plutôt cool.

«Même si vous ne gagnez pas, vous avez ce sentiment. Les jours que j’ai complètement oubliés, c’est quand vous arrivez au week-end de course, vous avez ces papillons parce que vous savez que si vous faites tout correctement, vous pouvez vous retrouver en pole ou essayer de gagner la course. C’est définitivement quelque chose que je n’ai eu aucune chance de faire ces dernières années.

La course d’aujourd’hui sera sa troisième tentative de départ lancé en IndyCar, mais cette fois, il sera en tête du peloton. «Je vais juste revoir le livre des règles une fois de plus avant d’aller me coucher», a-t-il admis.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

IndyCarParcourir tous les articles IndyCar

Partagez cet article . avec votre réseau:

Rumeurs: Barcelone “ prête à vendre ” Griezmann au juste prix

Cyclone ‘Tauktae’: la NDRF double le nombre d’équipes à 100