Guatemala & Inde : une relation vieille de 50 ans qui se renforce

Ambassadeur Giovani CastilloAmbassadeur Giovani Castillo

Par l’Ambassadeur Giovani Castillo

À l’approche de la commémoration du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques avec l’Inde, il est évident que le rapprochement à tous les niveaux, diplomatique, commercial et culturel, est à son apogée.

Sur le plan diplomatique, depuis 2018, les visites officielles de hauts responsables indiens au Guatemala se sont multipliées. Une réalité qui semblait tirée par les cheveux lorsqu’en 2015, le ministre d’État s’est rendu dans le pays au sujet des Affaires extérieures. En mai 2018, le vice-président M Venkaiah Naidu s’est rendu au Guatemala pour une visite officielle. En mai 2021, la deuxième réunion du mécanisme de consultation politique – les réunions du FOC – s’est tenue virtuellement avec la participation de la secrétaire orientale, Mme Riva Ganguly, et du vice-ministre Carlos Ramiro Martinez. En juillet de la même année, le ministre d’État aux Affaires extérieures, V Muraleedharan, s’est rendu pour des réunions avec le ministre des Affaires étrangères du Guatemala Pedro Brolo, notamment une visite de courtoisie au président Alejandro Giammattei.

Ces réunions haut de gamme ont conduit à la conclusion d’accords importants bénéfiques pour les pays respectifs.

La situation causée par la pandémie actuelle est le thermomètre parfait nécessaire pour mesurer et arbitrer l’amitié entre notre peuple et nos gouvernements. Les deux ministres des Affaires étrangères se sont entretenus par appel à plusieurs reprises, l’un des principaux résultats des conversations a été le don d’un grand lot de vaccin Covishield par l’Inde au Guatemala.

Du point de vue du commerce et de l’investissement, les secteurs n’ont pas encore été touchés de manière positive. Bien qu’il soit un fait qu’il existe des entreprises indiennes commercialisant leurs produits avec succès au Guatemala. Les chiffres enregistrés au cours de l’exercice 2020-2021 démontrent la résilience des relations pendant la pandémie. Notre commerce bilatéral, qui s’élevait à 314,27 millions de dollars en 2019-2020, a augmenté de 12,04% pour atteindre 353,11 millions de dollars au cours de l’année 2020-2021.

Dans le domaine de l’investissement, il convient de noter que le Guatemala sous le mantra « Guatemala No Se Detiene » (Le Guatemala ne s’arrête pas) a généré des stratégies vitales qui cherchent à attirer des entrepreneurs du monde entier à investir dans la région sous le concept de Nearshoring. , auquel l’Inde ne fait pas exception.

Un plan de transformation a été élaboré au Guatemala et se concentre sur deux principaux points d’action. Le premier consiste à promouvoir un degré sans précédent de partenariat public-privé qui se traduit par une stratégie d’intégration pour donner une impulsion à un développement économique global. Deuxièmement, réactiver et accélérer la croissance de l’économie et créer des opportunités au cours de la présente décennie.

De ces 1,5 million d’emplois correspondent à l’augmentation des exportations de 20 produits pour lesquels nous nous sommes avérés bons et à l’amélioration du climat d’investissement grâce au saut vers les secteurs spécialisés. L’autre million d’emplois correspond à l’investissement dans les infrastructures. La création de 2,5 millions d’emplois, croyons-nous, est le fondement du renforcement du contrat social au Guatemala, permettant une croissance économique inclusive et contribuant à l’avancement global de la nation.

Dans le cadre du concept mentionné, les alliances stratégiques et/ou la réalisation d’investissements au Guatemala constituent le thème central car ils présentent aux investisseurs une solide implantation sur des marchés mondiaux importants. En implantant leurs entreprises au Guatemala, ils pourront accéder aux grands marchés des États-Unis avec 525 millions de consommateurs, de l’Union européenne avec 400 millions et de l’Amérique centrale avec 40 millions. Un avantage supplémentaire pour les investisseurs comprend l’utilisation d’outils qui accordent une stratégie et des accords de libre-échange, ceux que le Guatemala a avec d’autres pays.

Sous l’égide de la stratégie « Guatemala no se detiene », nous avons identifié 4 secteurs où nous pouvons parier sur la transformation du Guatemala en un hub régional. Produits pharmaceutiques, dispositifs médicaux, fabrication de dispositifs électroniques et services aux entreprises.

Dans certains des secteurs mentionnés, des entreprises indiennes sont déjà présentes telles que les produits pharmaceutiques, le secteur BPO + ITO. Tata Consultancy Services a annoncé son investissement dans ce dernier.

Au niveau culturel, plusieurs activités ont été menées tant par l’Ambassade du Guatemala en Inde que par l’Ambassade de l’Inde au Guatemala. Certains d’entre eux comprennent des festivals gastronomiques, des expositions de photographies et de peintures d’artistes guatémaltèques, la participation à des festivals de cinéma. L’un des événements les plus importants est le Festival international du film de Kolkata, où a été projeté le film « La Llorona » du réalisateur Jayro Bustamante, réalisé avec le Tigre d’or. De tels événements ont rapproché nos pays.

Une autre activité remarquable a été la traduction en bengali du livre du chef guatémaltèque Euda Morales « Similitudes et différences de la gastronomie indienne avec la gastronomie latino-américaine », présenté à la Foire internationale du livre de Kolkata dont le Guatemala était le pays focal.

Au cours de l’année à venir, nous espérons une participation active aux festivals culturels organisés par l’ICCR, une année importante sans aucun doute car elle constituera une étape majeure dans les relations diplomatiques du Guatemala et de l’Inde.

(L’auteur est ambassadeur du Guatemala en Inde. Les opinions exprimées sont personnelles et ne reflètent pas la position ou la politique officielle de Financial Express Online.)

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share