in

Gymnastique | Jeux olympiques : Biles montre les effets de son trouble dans une salle de sport privée

Simone Biles se dépêche de ses options pour contester l’un desquatre finales par engin pour lesquelles il s’est qualifié aux Jeux de Tokyo. gymnaste américain a diffusé quelques images dans lesquelles on la voit s’entraîner dans les parallèles asymétriques. Biles les accompagne de quelques commentaires sur la raisons qui l’ont amenée à abandonner la compétition lors de la finale par équipe réclamer des troubles mentaux.

Biles explique que npas les premières sensations de dépaysement dans ses cascades, ce qu’on appelle en gymnastique les « torsions », le matin après la ronde de qualification par équipesC’est-à-dire lundi dernier, et qu’à ce stade de la compétition il n’était pas possible de changer la composition de l’équipe américaine qui allait disputer la finale mardi.

L’Américain en profite également pour se défendre contre des opinions qui l’accusaient d’abandonner son équipe. “Je n’ai pas arrêté, mon esprit et mon corps n’étaient tout simplement pas synchronisés. La gymnaste illustre comment son trouble l’affecte en montrant quelques répétitions dans cette répétition de sa sortie dans les parallèles asymétriques qu’il ne parvient pas à compléter et tombe sur le dos sur les nattes de la pièce d’où elle lui a été remise. “Je ne pense pas qu’ils se rendent compte à quel point c’est dangereux sur une surface de compétition”, argumente la gymnaste.

Le casse ⋆ 10z viral

“Les Simpsons” prédisent à nouveau l’avenir avec le voyage spatial de Richard Branson