Hakkinen: Pour battre Lewis, Max doit être parfait

verstappen hamilton hakkinen

Mika Hakkinen a jeté de bons conseils sur la voie de Max Verstappen alors que le pilote Red Bull affronte l’as de Mercedes Lewis Hamilton, ce dernier battant le premier au Grand Prix du Portugal de dimanche.

Double Champion du Monde de F1, Hakkinen a passé en revue la course à l’Autodromo do Algarve dans sa dernière chronique Unibet et a préféré: «Pour battre Lewis, Max doit faire un travail parfait chaque week-end.

«Un domaine de frustration pour Max a été les pénalités de limite de piste. Il aurait dû gagner à Bahreïn et aurait pu prendre la pole position et réaliser le meilleur tour au Portugal.

«Mais à chaque fois, il a mis les quatre roues sur la ligne à un moment donné sur le circuit. C’est si facile à faire, mais vous ne pouvez pas vous permettre de faire de petites erreurs comme ça », a ajouté Hakkinen.

Alors que Red Bull chargeait de manière impressionnante les deux premières courses, Mercedes s’est retirée dans leurs formidables tranchées pour invoquer un peu plus de puissance de leurs PU dans les douze jours entre Imola et Portimao.

La greffe a porté ses fruits alors que Lewis Hamilton a remporté une autre victoire avec son coéquipier Valtteri Bottas troisième, encore une fois les Championnats du monde avaient le dessus et auraient dû empocher un doublé en course comme ils l’avaient fait en qualifications samedi, tel était leur avantage.

Il convient de rappeler que lors de l’ouverture à Bahreïn, Red Bull avait une voiture quatre dixièmes plus rapide que Mercedes en qualifications; à Imola, Verstappen l’a gonflé et a offert la pole à Hamilton, mais les statistiques montrent que la RB16B était d’environ trois dixièmes par rapport à ce que ses rivaux avaient au robinet.

Avance rapide de quelques semaines, à Portimao, et Mercedes avait clairement l’avantage samedi; Valtteri Bottas parle de la pole par 0.007s de son coéquipier Hamilton, avec Verstappen quatre dixièmes de moins que le meilleur temps, mais toujours assez bon pour la troisième.

Le rythme de course de Merc était une toute autre histoire. C’était encore une fois 2020 déjà vu.

Et bien sûr, dimanche, Hamilton a livré une autre masterclass imbattable pour remporter sa deuxième victoire de la saison en trois départs, la 97e de sa carrière en F1 et, surtout, un coup dur pour son challenger Max Verstappen.

Le Britannique transformant une avance d’un point avant le Portugal en une avance de huit points lorsqu’il s’est envolé pour Barcelone pour le Grand Prix d’Espagne de ce week-end.

Hakkinen a noté: «Red Bull et Honda ont fait un travail fantastique, mais Mercedes a récupéré rapidement après un début d’année moins compétitif.

«L’une des forces de Mercedes est sa capacité à réagir, donc même si je pense que le circuit de Portimao convenait un peu plus à leurs voitures que les Red Bulls, Lewis et Valtteri ont vraiment une équipe technique exceptionnellement forte qui les soutient.

Hakkinen a remporté ses deux titres mondiaux en 1998 et 199 au volant de McLaren propulsé par Mercedes. En effet, ses 20 victoires en Grand Prix ont toutes été remportées au volant du géant allemand de l’automobile.

«Je dois également mentionner que dimanche était le 500e Grand Prix de Mercedes-Benz», a ajouté Hakkinen. «Je suis très heureux d’avoir joué un rôle dans leur histoire en Formule 1 lors de mon passage chez McLaren-Mercedes. Nous avons obtenu beaucoup de succès ensemble, il est donc bon de voir ce partenariat renouvelé et opérationnel. »