in

Haltérophilie | Jeux Olympiques : La première de Laurel Hubbard, la première trans des Jeux, se termine sans médaille et bien plus tôt que prévu

Laurel Hubbard, la première transsexuelle de l’histoire des Jeux, n’a pas pu faire une bonne première à Tokyo. J’ai participé dans la catégorie féminine + 87 kg. On a beaucoup dit s’il était juste ou non que cela provienne du jeu.

Peut-être que tant d’agitation a affecté sa performance, puisqu’elle a été disqualifiée lors du premier échange. La Néo-Zélandaise n’a pu effectuer aucun des portés qu’elle a tentés en finale.

Aucun signe de médaille. Après Tokyo, le CIO révisera le règlement à la recherche de la formule la plus juste. “La vérité est que je n’ai aucun critère concernant leur participation. Je pense que c’est quelque chose de nouveau pour tout le monde, ça me surprend. Je ne sais pas si c’est juste”, a expliqué Valentn à MARCA.

Comment traiter l’insuffisance cardiaque congestive avec des soins ambulatoires virtuels via un DTX ?

Rumeurs NBA : Les 3 destinations possibles d’André Iguodala