Hauger conserve la victoire alors que la F3 inflige 17 pénalités en une journée · .

Le vainqueur de la course 1 de Formule 3, Dennis Hauger, a évité une pénalité lorsqu’il a été constaté que son équipe avait monté une pièce non conforme sur sa voiture. Mais plusieurs de ses rivaux ont eu moins de chance car les stewards ont infligé 17 sanctions en une seule journée.

Hauger a fait l’objet d’une enquête pour l’utilisation d’une planche arrière qui avait été nominée pour l’un de ses coéquipiers Prema. Un morceau de la voiture d’Arthur Leclerc a été installé chez Hauger par erreur.

Considérant qu’il s’agissait d’une erreur administrative qui n’a pas influencé les performances de la voiture de Hauger, il a évité une sanction sportive. Cependant, l’équipe a été condamnée à une amende de 7 500 euros et deux planches arrière ont été déduites de l’allocation totale que Hauger peut utiliser au cours de la saison en cours.

La série de pénalités a commencé dans la première course et comprenait la disqualification d’Ayumu Iwasa pour « non-respect d’un drapeau noir et orange ». Le pilote Hitech s’est vu montrer le drapeau, lui signalant de se rendre au stand pour faire régler un problème technique, dû à un problème avec le montage de sa caméra embarquée.

Un problème de communication entre son équipe et la direction de course a empêché Iwasa de rentrer au stand. Les commissaires ont noté que la décision de ne pas l’opposer était celle de Hitech « et en tant que tels conviennent que l’attribution de points de pénalité n’est pas justifiable et juste ».

Olli Caldwell, deuxième, a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour violation des limites de la piste, mais a conservé sa position finale. Une pénalité identique a fait passer Victor Martins de MP de la quatrième à la cinquième place. Jak Crawford est également passé de la cinquième à la huitième place pour avoir pris l’avantage à une occasion où il a dépassé les limites de la piste.

Calan Williams de Jenzer a également écopé d’une pénalité de cinq secondes, mais tant d’autres pilotes ont été sanctionnés qu’il est passé de la 19e à la 16e place au classement final.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Iwasa a été disqualifié pour un problème avec sa caméra embarquée Caio Collet a été pénalisé de 10 secondes pour des infractions aux limites de la piste et Matteo Nannini a ajouté 30 secondes à son temps de course au lieu d’une pénalité d’arrêt de 10 secondes pour violations répétées des limites de la piste, ce qui l’a abandonné du huitième au 23.

Nannini a également fait l’objet d’une enquête pour un affrontement avec Clement Novalak de Trident alors qu’ils se battaient pour la tête, mais les deux ont été dégagés de toute responsabilité.

Juste devant Williams au classement final se trouvaient Alexander Smolyar et Logan Sargeant. Smolyar a terminé 10e, mais il s’est avéré qu’il avait forcé un autre pilote à sortir de la piste et qu’il avait été pénalisé de cinq secondes en conséquence. Sargeant a initialement remporté le premier podium en F3 de Charouz dans la matinée, mais il a été l’un des premiers à faire l’objet d’une enquête sur les limites de la piste et une pénalité de 10 secondes l’a fait chuter de la troisième à la 15e place.

Les deux derniers coureurs à accumuler des pénalités dans la première course étaient Amaury Cordeel, avec une sanction de 10 secondes le laissant 22e, une position devant Filip-Ioan Ugran, qui a obtenu la même pénalité que Nannini.

Le principal bénéficiaire de tout cela était David Schumacher de Trident, qui a gagné sept places de la 19e à la 12e. Cela ne lui a rapporté aucun point, mais l’a placé en pole pour la deuxième course de la journée sur grille inversée et il en a profité pour remporter une première victoire de série.

Collet a écopé d’une pénalité de cinq secondes pendant cette course pour avoir causé une collision, puis en a gagné une autre par la suite pour des violations des limites de la piste qui l’ont largué à la 16e place. Rafael Villagomez est tombé de la 17e à la 19e, écopant de cinq secondes et d’un point de pénalité pour une infraction à la Virtual Safety Car, et tard dans la nuit, les commissaires ont également infligé à Ido Cohen une pénalité de cinq secondes pour les limites de la piste et l’ont ramené à la 20e place.

Kalyen Frederick et Juan Manuel Correa sont entrés en collision et ont tous deux reçu des pénalités. Frederick a perdu trois places sur la grille pour sa prochaine course, tandis que les sorties répétées de Correa hors piste lui ont valu une pénalité de 20 secondes au lieu d’un drive-through.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Formule 3Parcourir tous les articles sur la Formule 3

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Share