Helmut Marko: Des pneus plus gros que des ailes dans la bataille pour le titre

Helmut Marko pense que les pneus seront plus importants que la controverse sur les ailes dans le combat du championnat du monde entre Mercedes et Red Bull.

Les ailes avant et arrière sont devenues un sujet brûlant en Formule 1 au milieu des suggestions que les équipes repoussent les limites des règles techniques.

L’aileron arrière Red Bull et l’aileron avant Mercedes en particulier ont attiré l’attention pour leur flexibilité, ce qui générerait ainsi un avantage aérodynamique.

Par conséquent, la FIA renforce les tests qu’elle effectue sur les ailes arrière à partir du 15 juin, ce qui, selon Red Bull, signifie qu’une modification est nécessaire sur sa voiture.

Cela sera efficace à partir du Grand Prix de France, mais en Azerbaïdjan la semaine prochaine, ils pourront toujours utiliser l’aileron arrière qui, selon Lewis Hamilton, vaudra six dixièmes de seconde à Bakou avec sa longue ligne droite.

Mais alors que la bataille du Championnat du monde s’intensifie, avec Red Bull devant Mercedes dans les deux tableaux après la victoire de Max Verstappen au Grand Prix de Monaco, Marko pense que les ailes ne sont qu’un problème secondaire par rapport à l’impact plus important de la maximisation de l’utilisation des pneus.

« L’avantage [of the rear wing] ne sera pas décisif dans la lutte pour le titre », a déclaré Marko, conseiller de Red Bull, à Motorsport-total.com. « Les pneus, et les placer dans la bonne fenêtre, le feront. En ligne droite, vous pouvez également obtenir une vitesse de pointe plus élevée en ajustant les ailes différemment.

La marchandise Red Bull est disponible à l’achat dès maintenant via la boutique officielle de la Formule 1

Marko a également répété que Red Bull avait le sentiment de ne pas avoir à s’inquiéter, même si une manifestation Mercedes au sujet de son aileron arrière se produisait au Grand Prix d’Azerbaïdjan.

« Notre voiture, comme celle de beaucoup d’autres, a été testée par la FIA et est conforme à la réglementation », a déclaré l’Autrichien de 78 ans. « En 2012 ou 2013, notre aileron avant a dû être modifié deux ou trois fois.

« Les règles seront durcies [at the French GP] mais jusque-là nous sommes sur la route avec une voiture légale. Après cela, nous devons appliquer une fixation renforcée à notre aileron arrière.

« Si Mercedes veut se concentrer sur notre aile, c’est leur droit. Nous nous concentrons sur notre propre équipe et le titre mondial.

«Nous nous concentrons sur notre voiture et voulons remporter le titre. Nous savons que nous avons un concurrent très fort en Mercedes, et Ferrari le rejoint maintenant. Je ne pense pas que Monaco était une exception unique, ils joueront un rôle sur les circuits plus lents et sur d’autres pistes avec des virages plus lents.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share