in

Helmut Marko: Tout changement d’aileron arrière ne déterminera pas le titre

Helmut Marko, directeur du programme des pilotes Red Bull, a déclaré que le prochain changement de position de la FIA sur les ailes arrière n’aura pas d’impact sur la course au titre.

Lors du Grand Prix d’Espagne, Lewis Hamilton a attiré l’attention sur l’aileron arrière «flexible» de la Red Bull RB16B, affirmant qu’il valait trois dixièmes à l’équipe autrichienne lors des qualifications.

Red Bull était clair que l’aile était entièrement conforme à la réglementation, mais depuis lors, la FIA a annoncé qu’à partir du 15 juin, elle introduirait de nouveaux tests sur la flexibilité des ailes arrière des voitures, donnant aux équipes un mois pour corriger les problèmes.

Marko a toutefois insisté sur le fait que tout impact ne sera pas assez fort pour influencer la bataille pour le titre entre Mercedes et Red Bull.

«C’est une vieille histoire. Au cours de nos années de championnat du monde, je pense que nous avons dû améliorer les ailes avant deux ou trois fois en une saison », a-t-il déclaré à Motorsport-Magazin.com.

«La FIA élabore des règlements et les équipes essaient de les utiliser de la manière la plus optimale possible. Mais ce n’est pas seulement Red Bull – les autres équipes sont tout aussi touchées.

«Nous supposons que nous devrons peut-être apporter des améliorations minimes en ce qui concerne l’interprétation qui vient maintenant. C’est une interprétation différente de la précédente.

“Mais ce n’est pas le cas que ce serait en quelque sorte décisif pour le championnat.”

La marchandise Red Bull est maintenant disponible à l’achat via la boutique officielle de Formule 1

Red Bull n’a pas hésité à exprimer sa conviction que Mercedes joue à des jeux d’esprit avec eux dans la course à la gloire du titre en 2021.

Mais en ce qui concerne la FIA, Marko a déclaré qu’il était tout simplement normal pour certaines équipes de trouver des moyens de contourner les règlements qu’elles établissent. Il n’y a pas de mauvaises intentions des deux côtés.

“Je ne sais pas combien de techniciens la FIA compte, mais certainement beaucoup moins que n’importe quelle équipe de Formule 1”, a-t-il expliqué.

«Ils sont confrontés à une armada d’ingénieurs techniquement hautement qualifiés. Certains essaient d’être aussi conformes que possible aux règlements et d’autres essaient de les contourner du mieux qu’ils peuvent dans le respect des règles. En ce sens, il n’y a pas de mauvaise foi de part et d’autre. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!

Actualités du FC Barcelone: ​​17 mai 2021; Le Barça Women gagne la Ligue des Champions, le Barça Men, le Barça B perd

Attention aux dépliants! L’aéroport de Delhi fermera ses opérations au terminal T-2 à partir de lundi minuit en raison du COVID-19