Herta gagne à Monterrey et Palou se rapproche du titre

20/09/2021 à 01h08 CEST

.

L’Américain Colton Herta, d’Andretti Autosport, a remporté le Grand Prix IndyCar de Monterrey pour la deuxième fois consécutive ce dimanche, et rejoint son père Bryan, lui aussi vainqueur à deux reprises sur le circuit de Laguna Seca (Californie).

Herta, qui a également remporté la pole, dominé de bout en bout la course dans laquelle l’Espagnol Alex Palou a terminé deuxième et continue de mener le championnat avec seulement la dernière course qui aura lieu dimanche prochain à Long Beach.

Le natif de Valence, en Californie, a remporté dimanche la pole position, tout comme il l’avait fait en 2019 lorsque l’IndyCar avait couru pour la dernière fois sur le vaste circuit permanent, pour sa deuxième victoire de la saison.

Il a égalé son père avec une paire de victoires à Laguna Seca, mais ce qui est plus important, atteint la cinquième victoire en compétition quelque chose que son père, qui en a eu quatre dans toute sa carrière IndyCar, n’a pas pu accomplir.

« Cet endroit est tellement génial, c’est ma piste préférée en Amérique du Nord », a déclaré Herta.

Palou de Chip Ganassi Racing a eu une course intelligente et cohérente, sans risquer, qui lui a permis de terminer deuxième et d’étendre son avance au classement IndyCar de 25 à 35 points sur le Mexicain Pato O’Ward, d’Arrow McLaren SP.

L’Espagnol de 24 ans avait besoin d’une pause car il n’avait jamais vu le circuit urbain de Long Beach auparavant où le titre se jouera avec les 50 derniers points en jeu.

Le Français Romain Grosjean a réalisé un dépassement spectaculaire en fin de course alors qu’il traversait la circulation sur le circuit de 3 601 kilomètres en 11 virages.

Grosjean a réussi un sommet en carrière de 27 passes et semblait avoir une chance de rattraper les meneurs jusqu’à ce que a eu du mal à dépasser la voiture de Jimmie Johnson.

Johnson a été informé par radio de faire travailler Grosjean pour le poste afin de protéger Palou, son coéquipier chez Chip Ganassi Racing.

Grosjean, lors de sa première saison en IndyCar après avoir quitté la Formule 1, et Johnson, sa première année après sept championnats NASCAR, ont heurté les voitures au coin de la rue lorsque les deux pilotes ont refusé de bouger.

Johnson a brièvement dévié mais s’est rétabli, tandis que Grosjean l’a dégagé et vise à terminer plus haut que troisième. Cependant, il n’a pas pu regagner plus de terrain, mais s’est réjoui de son troisième podium de la saison.

« C’était une journée formidable, incroyable », a déclaré Grosjean., qui s’est excusé d’avoir contacté Johnson. « Laguna Seca, je t’aime, c’est tout ce que je peux dire. »

Johnson, quant à lui, a eu sa meilleure course IndyCar de la saison. Il a terminé dix-septième, son meilleur résultat précédent était dix-neuvième, mais il a fait des passes de qualité avec le quadruple vainqueur d’Indianapolis 500, le Brésilien Helio Castroneves, parmi lesquels il a poursuivi.

Johnson a également affiché des temps au tour comparables.

O’Ward a fait de son mieux et a terminé troisième derrière Palou pendant une grande partie de la course, mais a eu des problèmes avec ses pneus noirs et s’est contenté de la cinquième place.

« L’important est que nous restions dans le combat et que nous ayons encore une course pour décider du titre », a-t-il déclaré. O’Ward. « Je pense toujours que nous sommes prêts à remporter le championnat grâce à tout ce que nous avons fait pour le reste de la saison. ».

Share