Hidalgo extrait de l’huile et autre chose de l’Empordà

Ange Hidalgo.

Conduisez du tee, conduisez de la rue et un aigle à la tirelire qui vaut un top 15 inestimable quand cela commence à se terminer.

À quel point ce sport est-il capricieux, et sinon demandez Ange Hidalgo (-12). Jeudi après-midi a commencé Défi Empordà Avec une carte de 73 coups (+2), un résultat vraiment médiocre qui l’a laissé très loin du leadership et aussi d’un cut qui a peint à -2 ou -3. Avec ceux qu’il se tenait vendredi, défendant sa vingtième place dans le Route de Majorque. Il devait descendre très bas, ou au moins frapper un round de 66 coups qui lui donnerait l’option le week-end. Dit et fait. Magic Birdie au trou 9, mettant un putt de cinq mètres, et jouant le week-end avec le numéro du cut, -3.

A partir de là, avec un peu plus de détente dans son corps, l’homme de Malaga s’est déchaîné. Hier samedi il est entré dans la partie noble du tableau avec un round de 67 hits et aujourd’hui il a rendu son artillerie pour terminer le même round vendredi (66 hits). Une journée qui a commencé avec trois birdies consécutifs et qui s’est radicalement refroidie avec trois erreurs de 5 à 8. Mais s’il y a quelqu’un de combattant dans ces parties, c’est bien l’Andalou, et aujourd’hui il l’a encore montré. Birdie à 9, 10, 14 et un aigle magique à 18 ans après avoir vu ses collègues joueurs se mouiller du tee.

Cette 14e position lui permet de gagner une place au classement et lui donne un peu plus de 900 points contre 21e. Ce que nous disions, cette semaine a pris plus que du pétrole de l’Empordà.

A égalité avec le malagueño, il a fini Emilio Cuartero. L’ilerdense a été très solide toute la semaine, abandonnant les quatre jours de 70 coups. Bien entendu, la semaine prochaine (le tournoi débute mardi dans ce même scénario) il lui faudra une marche de plus s’il veut être présent en finale à Majorque. Emilio doit récupérer 48 positions au classement, c’est-à-dire que cela ne vaut que la peine de gagner.

Bon tournoi aussi pour Alfredo Garcia et Borja Virto, tous deux à égalité au 28e rang à -10.

Et celui qui a livré une autre belle bataille a été Ivan Cantero (-9). Le llanisco a clôturé la journée avec quatre birdies dans ses sept derniers trous pour 69 coups. Cette position l’amène à la 40e place du classement, c’est-à-dire deux places pires qu’au départ, mais avec les devoirs pratiquement faits pour être à Majorque. Il compte plus de 5 600 points avec la position 46.

Eduard Rousaud (-4), Carlos Pigem (-3), Samuel del Val (-2) et Gerard Piris (+5) clôturent la liste des Espagnols passés le cut.

La victoire a été pour les Français Julien Brun (-18), qui obtient son deuxième titre de l’année – il remporte le British Open – et grimpe à la troisième position du classement.

Consultez ici les résultats de l’Empordà Challenge

Share