Hilarant : PETA veut que l’enclos des releveurs soit effacé du vocabulaire du baseball

Chaque fois que People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) dépose une plainte concernant la cruauté envers les animaux, elle peut généralement être prise avec un grain de sel. Cependant, si vous passez une mauvaise journée, la nouvelle plainte idiote de PETA devrait au moins vous faire rire.

Le plus récent reproche dans la guerre toujours importante contre la cruauté envers les animaux (clin d’œil sarcastique) porte le combat à la MLB, où les membres de PETA ont demandé que le terme « releveurs » – qui est la zone désignée dans laquelle les lanceurs de secours s’échauffent avant d’entrer jeux – être remplacé par « grange à bras » parce que le terme actuel se moque apparemment de « la misère des animaux sensibles ».

Tout d’abord, c’est peut-être le surnom alternatif le plus nul que vous puissiez trouver. « Arm Barn » ressemble plus à un endroit où un groupe d’hommes trapus se rendrait pour un tournoi de bras de fer, ce qui n’est certainement pas ce qui se passe au baseball.

Deuxièmement, l’enclos des releveurs ne rabaisse en aucun cas les animaux. PETA a affirmé que parce qu’un enclos est l’endroit où les vaches attendent avant d’être abattues pour être vendues sur le marché, cela dévalorise en quelque sorte le talent des pichets (en les comparant aux vaches, je suppose ?) et rend les gens insensibles à la mort des vaches.

Alors que des appels émotionnels comme celui-ci persuadent généralement les gens de croire à un argument, un simple regard sur l’histoire montrera que l’origine du terme enclos des releveurs est au mieux obscure et n’a pas été utilisée de manière péjorative.

La première mention du mot enclos des releveurs est venue le 7 mai 1877, lorsque le journaliste de Cincinnati Enquirer OP Caylor a écrit dans un récapitulatif du jeu :

« L’enclos des taureaux sur le terrain de Cincinnati avec sa « foule de trois pour un quart » a perdu de son utilité. Les gradins juste au nord de l’ancien pavillon accueillent désormais la foule bon marché, qui arrive à la fin de la première manche avec une remise.

Depuis cette première mention, il a évolué dans sa signification et est devenu un terme aussi courant dans le baseball que « home run ». Mais jamais une seule fois, il n’a été utilisé pour rabaisser les animaux ou dévaloriser le talent de lanceur. Après tout, est-ce que quelqu’un à New York dans les années 1990 et au début des années 2000 pensait que Mariano Rivera était moins un lanceur talentueux simplement parce qu’il venait de l’enclos des releveurs ? Bien sûr que non!

Il n’y a rien de mal avec le terme « enclos des releveurs », et quiconque le pense est idiot.

Peut-être qu’au lieu de se plaindre d’un terme sportif, PETA devrait concentrer son énergie sur la manière inhumaine dont le Dr Fauci a traité et tué des dizaines de chiots beagle pour des expériences scientifiques bizarres.

Share