in

Honda renoue avec les bénéfices mais voit la pénurie de puces affaiblir les bénéfices de 2021

Le logo Honda Motor Co. est visible au salon de l’auto de Paris, à Paris, France, le 4 octobre 2018. REUTERS / Benoit Tessier

Honda Motor Co (7267.T) a annoncé vendredi un rebond des bénéfices pour le quatrième trimestre, aidé par des réductions de coûts, mais a averti que les pénuries de semi-conducteurs et la hausse des coûts des matières premières freineraient la croissance de l’année en cours.

Ses prévisions de bénéfice d’exploitation de 660 milliards de yens (6,04 milliards de dollars) pour l’année qui a débuté le 1er avril étaient inférieures à une estimation de 791,7 milliards de dollars par les analystes, selon les données de SmartEstimate.

Seiji Kuraishi, vice-président exécutif de Honda, a déclaré que 100 000 véhicules avaient été touchés l’année dernière par la pénurie de puces et que son impact se poursuivrait au premier semestre.

«Nous prévoyons actuellement que tous ces effets de perte sur la production seront compensés à la fin de l’année», a-t-il déclaré lors d’un briefing en ligne sur les résultats.

Honda, comme ses pairs mondiaux, a du mal à accélérer la production de voitures en raison de la pénurie de puces, exacerbée par un incendie dans l’usine de puces de Renesas Electronic Corp (6723.T) au Japon et des pannes de courant au Texas, où un certain nombre de fabricants de puces ont des usines.

Le concurrent Toyota (7203.T) a donné une prévision plus optimiste pour l’ensemble de l’exercice, confiant de pouvoir s’attaquer à la pénurie de puces qui a piqué ses rivaux. Nissan (7201.T) a prédit qu’il atteindrait le seuil de rentabilité, défiant les attentes de retour à la rentabilité.

Honda prévoit de vendre 5 millions de véhicules cette année, contre 4,5 millions au cours des 12 mois précédents.

Le constructeur automobile, qui vise 100% de ses ventes à des véhicules électriques d’ici 2040, a déclaré qu’il prévoyait des dépenses record de 840 milliards de yens en recherche et développement pour l’année.

Sa stratégie d’électrification est soutenue par son alliance avec General Motors (GM.N), a déclaré Kuraishi.

Au cours des trois mois précédant le 31 mars, le constructeur automobile n ° 2 du Japon a enregistré un bénéfice d’exploitation de 213,2 milliards de yens (1,95 milliard de dollars) après une perte de 5,6 milliards de yens un an plus tôt.

Cela a battu une estimation consensuelle de 107,4 milliards de yens de bénéfices compilée par SmartEstimate.

Allons courir à Londres

Bolton Covid news: Les dossiers hospitaliers augmentent chez les patients – mais beaucoup n’ont pas encore de vaccin | UK | Nouvelles