Ian Hill de Judas Priest n’exclut pas d’écrire des mémoires : « Il s’agira probablement de ma jeunesse »

Dans une récente interview avec Rockin’ Metal Revival, JUDAS PRIEST guitariste Ian Hill On lui a demandé s’il prévoyait d’écrire un livre dans un avenir pas si lointain. Il a répondu: « Nous verrons. Si je le fais, ce sera probablement à propos de ma jeunesse, j’imagine. Probablement jusqu’à [singer] Rob [Halford] rejoint. Tout le reste a été catalogué par Rob et Ken [founding guitarist K.K. Downing], de manière légèrement différente. Mais tout cela a déjà été dit, vraiment. Mais le prélude à tout cela. Je veux dire, il y a des exemples formidables, des exemples amusants – comment j’en suis venu à jouer de la guitare basse pour commencer ; c’est drôle en soi. »

colline est le seul membre original restant de PRÊTRE, qui s’est formé en 1969. Halford rejoint le groupe en 1973 et guitariste Glenn Tipton signé en 1974. Rob la gauche PRÊTRE au début des années 90 pour former son propre groupe, puis revient à PRÊTRE en 2003. Abattre s’est séparé du groupe en 2011 et a été remplacé par Richie Faulkner.

PRÊTRELa gamme de tournées actuelle de se compose de colline, Halford, guitaristes Andy Sneap et Faulkner, et batteur Scott Travis.

Halfordl’autobiographie de, « Avouer », est sorti en septembre 2020 via Livres Hachette. Il a été écrit avec Ian Gittin, co-auteur de « Les journaux d’héroïne » par Nikki Sixx. Dans le livre, Halford discute en détail de ce que c’était que de devenir la première icône du métal à annoncer qu’il est gay en 1998 lors d’un MTV interview, bien qu’il connaisse sa sexualité depuis l’âge de 10 ans. Bien que ses camarades de groupe et leur direction savaient qu’il était gay et acceptaient, il lui a été conseillé d’être discret étant donné la nature hétéro macho du monde du métal. Il parle également de survivre à des abus sexuels, ainsi que de ses luttes contre la dépression, la toxicomanie, la sobriété et le suicide de l’un de ses anciens partenaires. Il raconte également comment sa propre tentative de suicide en 1986 l’a conduit au programme de réadaptation qui lui a sauvé la vie.

Abattresa propre autobiographie, « Heavy Duty: Days And Nights In Judas Priest », arrivé en septembre 2018 via Presse Da Capo. Le livre a été co-écrit par l’auteur et journaliste écossais Marc Eglinton, dont les collaborations précédentes incluent « Vérité officielle, 101 preuves » avec Marron Rex de PANTERA et « Confessions d’un hérétique » avec MONSTRE‘s Adam « Nergal » Darski.

Demandé par VintageRock.com si écrire son autobiographie lui a procuré un sentiment de clôture concernant son temps dans JUDAS PRIEST, Abattre a répondu: « Oui, je pense que oui. Je suppose que c’est la même chose avec n’importe quelle relation à long terme – que ce soit un mari ou une femme, ou un père ou un fils ou autre – vous passez assez de temps ensemble, et des idiosyncrasies apparaissent. Je suppose qu’il y avait pas de bien ou de mal particulier – certaines personnes ont plus de tolérance que d’autres, et il faut un miracle sanglant pour vraiment rester ensemble pendant 40 ans. Quelqu’un doit donner. Et il faut donner et recevoir. Mais inévitablement, cela devient un un peu de déséquilibre, et j’aime penser que la démocratie est toujours la meilleure politique. Et il n’y en avait pas assez là-bas, je ne pense pas. « 

L’année dernière, Halford a été demandé par Mer de tranquillité sur la raison de Abattrel’absence relative de « Avouer ». Il a répondu: « Nous n’avons pas cherché à éviter en soi. Nous avons juste parlé de chaque aspect que nous pensions être important et utile pour le livre lui-même. Donc il n’y a jamais eu: » Oh, nous ne parlerons pas de cette personne. ‘ Il n’y a jamais eu de dédain pour quelque raison que ce soit. Je pense donc qu’il y a ma réponse. « 

JUDAS PRIESTle dernier album de, « Puissance de feu », est sorti en mars 2018 via Épique.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share