IIFL Finance prévoit une croissance des prêts AUM de 15% au cours de l’exercice 22

Les verrouillages partiels imposés par quelques États en raison de Covid-19 peuvent avoir un impact sur l’entreprise, mais Rajak a affirmé que rien n’était encore visible sur le terrain. Image représentative

Par Ankur Mishra

IIFL Finance s’attend à ce que les actifs sous gestion (AUM) augmentent de 15% au cours de l’exercice 2022 (FY22), a déclaré le directeur financier Rajesh Rajak à FE. Le prêteur trouve du réconfort face à la croissance des prêts en raison de l’amélioration des recouvrements ces derniers mois. Sans préciser de détails, Rajak a déclaré que l’efficacité de la collecte avait maintenu la tendance après un bon spectacle jusqu’en décembre 2020. L’efficacité de la collecte s’était améliorée à 98-100% dans les prêts immobiliers, 85-90% dans les prêts aux entreprises, plus de 100% dans les prêts d’or et le segment micro-finance jusqu’en décembre 2020.

Les verrouillages partiels imposés par quelques États en raison de Covid-19 peuvent avoir un impact sur l’entreprise, mais Rajak a affirmé que rien n’était encore visible sur le terrain. «S’il y a une situation extrême, nous serons touchés comme tout le monde, mais l’idée générale sera d’être moins touchés que l’industrie», a déclaré Rajak.

La semaine dernière, les agences de notation Crisil avaient révisé sa note sur le bras IIFL Home Finance de la société à «stable» de «négatif». «Les perspectives actuelles de retour à des facteurs de révision« stables »dans l’amélioration continue de l’efficacité de la collecte (hors saisies) entraînant une hausse des indicateurs de qualité des actifs inférieurs aux attentes précédentes malgré un environnement macroéconomique faible», a déclaré Crisil. La révision des perspectives tient également compte de l’amélioration de la collecte de fonds de la société, a indiqué l’agence de notation. IIFL Finance avait levé «670 crore de débentures non convertibles (NCD) en mars 2020. Plus tôt en mars, une autre société de notation Fitch avait confirmé la notation par défaut de l’émetteur à long terme (IDR) de IIFL Finance à« B + »et l’avait retirée de la surveillance de la notation. négatif (RWN). Cela reflète la vision de Fitch d’atténuer le risque de baisse du profil de crédit de la société en raison de conditions économiques et de financement moins défavorables, qui devraient être globalement soutenues l’année prochaine, a déclaré la société de notation.

Les analystes de Kotak Institutional Equities ont déclaré que le quatrième trimestre (T4FY21) avait été un bon trimestre pour les sociétés financières non bancaires (NBFC), avec des décaissements progressant de manière séquentielle dans tous les domaines, en raison de la sortie du moratoire, de la baisse et d’une forte demande saisonnière.

«Bien que les décaissements aient été solides, la croissance des prêts peut être modérée. La faiblesse de la nouvelle dynamique commerciale au premier semestre de l’exercice 21 entraînera probablement la croissance des prêts au cours des prochains trimestres et un creux au cours de l’exercice 22 », a déclaré mardi le rapport Kotak Institutional Equities.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt par calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.