Il est confirmé que le gouvernement facturera l’utilisation des autoroutes en Espagne

19/10/2021 à 16h50 CEST

Claudio Torres Rojas

C’est une règle qui est déjà en vigueur au Portugal, et le gouvernement lui-même a confirmé que arrivera également en Espagne. C’est Sergio Vázquez, secrétaire général des Infrastructures du ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain, qui, à travers un entretien avec le Chaîne Ser l’a confirmé. Ils soulignent que cela finira par devenir une substitution des péages qui viendra dans les prochaines années.

C’est pourquoi ils indiquent qu’ils sont appelés « système de tarification » et non « péage ». «  » Nous parlons du fait que nous allons mettre en place un système de tarification. Et je n’appellerais pas ça un péage parce que quand les gens parlent de péages, ils pensent à des tarifs similaires à ceux des autoroutes qui sont payés aujourd’hui », explique Sergio Vázquez. Le tarif sera en fonction de l’utilisation de l’autoroute ou de l’autoroute ; Autrement dit, plus il y a de kilomètres parcourus, plus il faut payer.

Ils le décrivent comme un forfait pour tous les conducteurs et avaient déjà été inclus dans le Plan de Récupération et de Résilience, où tout indique qu’il sera facturé pour l’utilisation des routes nationales et régionales à partir de 2024. Cependant, il a déjà été dit qu’en 2023 une première phase pourrait être mise en place qui ne durerait pas longtemps mais servirait à habituer les conducteurs.

De Cadena Ser, il est déjà supprimé que le taux à imposer sera 1 cent pour chaque kilomètre. Pour se faire une idée, aller de Madrid à Barcelone nous coûterait environ 6,40 euros environ. Il est à noter que ce taux peut être inférieur dans les voitures plus récentes qui sont moins nocifs pour l’environnement.

Share