“Il faut être fier de cette équipe”

12/05/2021 à 23:26 CEST

Après quelques jours difficiles sur le plan personnel, Xavi Pascual a évalué très positivement le triomphez ce mercredi sur le court de Meshkov Brest (29-33) lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions et a salué l’engagement total de ses joueurs pour surmonter la pléthore de problèmes physiques que traîne l’équipe.

«Il y a des moments où les choses se passent comme ça et il faut y faire face. Nous avons vu que Luka (Cindric) a essayé au début et n’a pas pu, que Casper (Mortensen) n’est pas encore dans son moment et nous avons besoin de lui pour pouvoir l’avoir si nous sommes dans le Final Four. Nous faisons ce que nous pouvons. Ludo (Fàbregas) est également en difficulté et a quitté sa vie. Il faut être fier de cette équipe quoi qu’il arrive avec le résultat ”, a commenté l’entraîneur du Barça.

“Maintenant, nous devons nous reposer et récupérer les joueurs, car tu as vu que nous avons beaucoup de gens touchés, que nous n’avons pas pu compter sur plusieurs et que nous devons les récupérer pour que jeudi nous puissions surmonter le match nul, a déclaré ‘Pasqui’.

«Nous avons joué un match très sérieux. Nous sommes très bien sortis et cela nous a permis d’avoir un avantage que nous avons géré pendant le match. Vous devez souffrir! Si nous comptons arriver ici et gagner par une différence de 10, nous ne savons pas où nous jouons ni contre qui, a poursuivi Xavi Pascual, satisfait.

“Au final, nous avons remporté une belle victoire qui ne ferme pas l’égalité, encore moins. Les fans auront vu comment l’équipe a laissé son âme sur le terrain et je leur dirais que nous en avons besoin jeudi pour passer le match nul, car ce ne sera certainement pas un match facile », a conclu le joueur barcelonais dans un nouveau. faire preuve de professionnalisme face à ce qui s’est passé et se concentrer uniquement sur le quotidien.

Aron Palmarsson a réalisé une rencontre remarquable à Brest

| FCB

Islandais Aron Palmarsson fait ressortir son aspect le plus exigeant et a admis que l’équipe “n’a pas joué son meilleur match, mais nous sommes venus ici pour gagner et nous avons pris une bonne avance de quatre buts pour la défendre au match retour aux Palaos”.

Pour sa part, International français Dika Mem Il était encore une fois le meilleur argument du Barça dans les tâches offensives avec 10 buts de 12 terrains et a souligné l’énorme difficulté qu’implique la 17e victoire sur les 17 matchs disputés dans l’actuelle Ligue des champions.

«Nous savions à quel point il était difficile de jouer à Brest et cela a été prouvé. Nous sommes très heureux pour le jeu que nous avons fait, a souligné l’arrière droit, l’une des grandes figures de cette équipe.