« Il semblait qu’ils en voulaient plus. »

09/06/2021 à 00h38 CEST

Le Barça a perdu la finale de la Ligue catalane ce dimanche pour la deuxième saison consécutive. Si l’année dernière c’était contre MoraBanc Andorre, cette fois le bourreau a été un BAXI Manresa beaucoup plus intense, abattu et affamé qui a prévalu 81-70 au Nou Congost avec 28-14 au dernier quart.

Longue le meilleur azulgrana a été Rolands Smits, auteur de 14 points et pratiquement le seul qui ait vraiment résisté aux intérieurs de Manresa, avec Ismaël Bako et le catalan naissant Yankuba Sima comme références principales.

« Cela a été une journée difficile, car nous n’avons pas joué comme nous devons jouer et nous avons perdu. Nous devons analyser les échecs et continuer à nous améliorer. Il semblait qu’ils voulaient plus que nous et c’est la raison de leur victoire. »a déploré le polyvalent joueur letton.

« Maintenant, nous devons nous préparer pour la Super Coupe de la semaine prochaine pour que ce qui nous est arrivé dans cette finale ne se répète pas. Quant à moi, je me sens mieux à chaque séance d’entraînement et à chaque match. Dans très peu de temps, j’espère aller parfaitement bien », a ajouté l’équipe de jeunes de Montakit Fuenlabrada.

Sara, constructive

Pour sa part, Sarunas Jasikevicius a mesuré sa critique et a opté pour un discours constructif en tête de la Supercoupe après un match où, comme en demi-finale, il n’a pu compter sur Sertaç Sanli ou Pierre Oriola. Et ces absences de dieu dans la « peinture » étaient la clé de la domination locale sous les cerceaux.

« Nous savions que nous allions souffrir et c’est ce qui s’est passé. Nous devons féliciter Manresa et Pedro Martínez. Ils ont fait du bon travail. Ils étaient plus roulés et plus préparés. À certains moments, nous avons été bons, mais ce n’était pas suffisant », a commencé le Lituanien, qui n’était pas non plus satisfait des demi-finales, malgré la victoire contre Penya.

Jasikevicius a expliqué que la semaine n’a pas été bonne

| FCB

« Au dernier quart, ils nous ont marqué 28 points, dont beaucoup d’énergie, et nous avons eu beaucoup de rebonds en attaque, un sujet que nous avons assez bien maîtrisé au cours des deux premiers quarts, mais ensuite nous avons été très mauvais. Cela ne fait que commencer. , mais ça a été une mauvaise semaine pour nous et je ne parle pas seulement de ce tournoi. En demi-finale, nous n’avons fait qu’un bon quart. Aujourd’hui, nous avons fait un peu mieux, mais nous ne nous sommes ni bien entraînés ni bien joué, alors nous il faut en tirer la leçon », a prévenu Saras.

Malgré cela, nous devons affronter le week-end prochain avec enthousiasme. « Une semaine très spéciale nous attend, car ce sera le premier titre de la saison. Nous ne pouvons pas oublier qu’il y a des gens qui vont manquer l’entraînement en raison d’engagements dans la Ligue Endesa et l’Euroligue, mais nous essaierons d’arriver à Tenerife de la meilleure façon possible et jouer un bon match contre Valence, qui a une très bonne équipe », a-t-il déclaré en référence au rival en demi-finale samedi.

Share