« Il y a quelques mois, je ne pouvais pas imaginer être triste de perdre ici »

05/07/21 à 18:09 CEST

Paula Badosa, qui est tombée lundi face à la Tchèque Karolina Muchova, a déclaré qu’il y a quelques mois « je ne pouvais pas imaginer être triste » d’avoir perdu en quarts de finale de Roland-Garros et au deuxième tour de Wimbledon.

« C’était un match étrange, je n’ai pas pu donner un grand niveau. C’est une joueuse très inconfortable et j’ai été plus abattue que d’habitude », a déclaré Badosa lors d’une conférence de presse après un match dans lequel elle menait 5-2. le premier ensemble.

« J’ai une bonne note. C’était un bon tournoi d’avoir joué quelques fois sur gazon« il ajouta.

Sur ce qu’elle doit améliorer pour pouvoir gagner des matchs comme celui-ci et continuer à grandir en tant que joueuse, l’Espagnole a déclaré que « tout » et qu’elle avait beaucoup de place pour s’améliorer.

« J’ai beaucoup de place pour m’améliorer dans tout. Mentalement où ailleurs. Je surmonte des barrières. Il y a quelques mois, je ne pouvais pas imaginer être triste de perdre en quarts de finale de Roland Garros, il y a trois mois, je signerais pour être ici. Mon plus gros échec est d’avoir trop envie de vouloir gagner ».

« J’ai une mauvaise défaite, j’ai un mauvais moment, mais petit à petit je l’améliore. Je vois tout de négatif, quand je sais que ce n’est pas comme ça », a-t-il ajouté. De plus, Badosa, qui participera aux Jeux olympiques de Tokyo, a souligné qu’il ne jouerait aucun tournoi jusque-là. « Je vais me reposer quelques jours. Ce sont des tournois sur gazon assez intenses. Avec la bulle ça a été plus dur que d’habitude« .

Share