in

Îles Féroé – Espagne | Le premier tour pour se qualifier pour la Coupe du monde 2023

15/09/2021

Le à 17:55 CEST

Inès Sanchez

Le groupe dirigé par Jorge Vilda La route vers la Coupe du monde en Australie et en Nouvelle-Zélande commence ce jeudi à Tórshavn. Ils affrontent l’équipe des îles Féroé à 19h00 (CET), la rivale -apparemment- moins coriace des quatre prévues.

Dans le groupe B avec l’Ukraine, l’Ecosse et la Hongrie, la priorité de l’équipe est atteindre la première position. Ce sera transversal de remporter les quatre matchs car seule la meilleure équipe se qualifiera directement, tandis que la seconde devra disputer un play-off l’année prochaine. Dans un groupe sans puissance mondiale, l’équipe espagnole – classée dixième au classement – ne devrait pas avoir trop de problèmes pour remporter la victoire.

Le rival de jeudi aura beaucoup de mal contre une équipe qui est se consolidant comme l’un des plus importants du continent et qu’il aspire à être l’un des meilleurs de l’Eurocup. Et plus encore compte tenu des résultats des îles Féroé ces dernières années, qui ont même perdu 13-0 contre la Norvège. Bien que l’équipe espagnole soit également devenue une équipe très différente d’il y a quelques années, cette progression n’a pas été reproduite par les îles Féroé, qui n’ont pas gagné de match depuis qu’ils ont affronté la Turquie en 2017. Alexia putellas, capitaine de l’équipe nationale, s’est montré motivé face à une rencontre qui les prépare à la compétition continentale : « Il y a une volonté de jouer des matches avec l’équipe nationale et de préparer ce championnat d’Europe de cette manière, car il n’y a pas de meilleur scénario que la phase de qualification d’une Coupe du Monde pour le faire. Je vois le groupe avec une grande envie de faire quelque chose de grand”, a admis le joueur du Barça. Et c’est que l’Espagne arrive à cette rencontre avec de grands résultats. 50 buts pour et 0 contre lors des dix derniers matchs.

Les autres affrontements des Catalans

Sandra Paños, Andrea Pereira, María León, Patri, Alexia, Aitana, Mariona et Pina ne seront pas les seules à pouvoir jouer demain. Jana et Bruna pourraient également participer au match amical des moins de 20 ans contre le Costa Rica.

En outre, Hansen et Engen pourraient aussi faire la une des journaux demain, puisque la Norvège – encadrée dans le Groupe F – recevra l’Arménie, étant également favorite pour le match. En revanche, Martens, Crnogorcevic et Rölfo ne disputeront les matchs avec leurs équipes nationales que vendredi.

Réseau Octaplex : Construire l’avenir ensemble

Informations sur l’iPhone 13 : emballage repensé, quantités de RAM, plus