Íñigo Llopis et Marta Fernández remportent deux médailles pour l’Espagne !

L’Espagne continue son bain de médailles. Cinq des sept totaux ont été forgés dans la piscine et tous ont été en argent. Les derniers arrivés, ce vendredi, étaient Íñigo Llopis au 100 mètres dos dans la catégorie S8 et Marta Fernández, au 50 mètres papillon dans la catégorie S5. La natation redevient une valeur sûre à Tokyo.

Íñigo Llopis, qui a réalisé le deuxième meilleur temps de la série, est passé de moins en plus dans le test et après avoir passé la troisième dans le virage, a fait une belle remontée pour vaincre dans les 50 derniers mètres le chinois Fengqi Liu, qui a dû se contenter du bronze. L’or est allé à l’Américain Robert Griswold, qui a dépassé Llopis de quatre secondes et a établi un nouveau record du monde avec 1: 02,55. « Ce n’est pas ma meilleure note, mais ce qui comptait, c’était d’enlever la tôle et nous y sommes parvenus. Ce que je veux maintenant, c’est appeler mes amis, le coach, ma famille… et leur faire un câlin »Dit-il, juste avant de plaisanter avec l’idée de manger un bon steak à la Villa.

Il s’agit de la première médaille pour le jeune de 22 ans de Donostia aux Jeux. Il a fait ses débuts à Rio 2016, mais le prix est venu après avoir laissé derrière lui plusieurs blessures. Et cet ñigo venu à la natation sur ordonnance. Un adversaire lui est tombé dessus alors qu’il jouait un match de football – il était gardien de but – et il s’est blessé à la jambe où il a des problèmes, depuis est né avec un fémur et un bras droit plus courts et seulement deux doigts sur la main. Pour la rééducation ils lui ont conseillé la piscine et, bien qu’au début elle ne l’ait pas spécialement attiré, elle a fini par le conquérir.

Cependant, il maintient cette passion pour le football. C’est dans les gènes. Son père est Luis Llopis, l’actuel entraîneur des gardiens du Real Madrid. Il est revenu au club blanc avec Ancelotti, y affrontant ainsi sa troisième étape : il était entre 2015 et 2018 avec Zidane et avant cela il était entraîneur à La Fábrica entre 2005 et 2008. Luis Llopis est l’un des entraîneurs de gardiens de but les plus reconnus de ce pays et pas seulement à cause de son passage au Real Madrid, mais aussi grâce à son travail à l’Athletic, à Majorque, à Levante, à Grenade et à la Real Sociedad. Un bug partagé par Íñigo, qui obtient le titre d’entraîneur.

Marta Fernández, également deuxième

Quelques minutes plus tard, Marta Fernández a ajouté un autre métal au sac, une médaille d’argent au 50 mètres papillon S5. La Burgos, bien qu’étant dans la catégorie S4, dans laquelle elle a établi un nouveau record ce vendredi avec 40,22, Il s’est relevé et n’a été dépassé que par le Chinois Dong Lu, qui a remporté l’or avec une note de 39,54.. Le bronze reviendrait à son compatriote Jiao Cheng avec 43,04.

Marta Fernández a remporté sa première médaille aux Jeux, confirmant ainsi toutes les attentes placées en elle. Pas étonnant qu’elle soit la championne d’Europe de distance en titre. Le nageur, 27 ans, né avec une paralysie cérébrale à la suite d’un accouchement prématuré et la piscine est devenue le meilleur remède pour exercer ses membres depuis son enfance. Maintenant, cet endroit même en a fait un brillant cru pour notre natation.

« C’était fou, mais tout s’est très bien passé. C’était serré. », a avoué Marta, qui a fait sa première jeudi avec le relais libre mixte 4×50 – avec sa partenaire et référence Teresa Perales – et ces bons sentiments l’ont amenée à partir ce vendredi en voulant manger le monde. Vous aurez encore deux autres options pour continuer à le faire : les styles de 150 mètres dans la catégorie SM4 et le 50 mètres brasse dans la catégorie SB3.

programme du samedi

Ce samedi le triathlon débute avec des options médailles. À partir de 23h30, heure espagnole, Alejandro Sánchez, Rakel Mateo, Héctor Catalá, José Luis García et Susana Rodríguez seront en compétition. Au tennis sur chaise, qui a été retardé vendredi en raison des températures élevées, il se jouera le premier tour de double. Le basket-ball sur chaise (l’équipe masculine se mesure contre la Turquie et les femmes contre l’Algérie), le repêchage à l’aviron et la série de natation, dans laquelle participeront David Levecq, Miguel Luque, Xavi Torres, Marta Fernández, Carlos Martínez, Nahia Zudaire et Toni Ponce, aura lieu à partir de 02h00. La piscine reviendra au métal en finale. D’autre part, Álvaro Gavilán et Marta Arce feront leurs débuts en judo et ce sera aussi au tour de Kim López, Yassine Ouhdadi et Sara Andrés dans Athlétisme. De plus, en cyclisme, il sera contesté le test de vitesse par équipe (Alfonso Cabello, Ricardo Ten et Pablo Jaramillo) et les tandems Bellido-Teruel et Venge-Martín tireront.

Share