Ioka, réconcilié avec sa fédération, expose ce mercredi le championnat du monde WBO des super-mouches contre Rodríguez

Ioka-Rodriguez

Dario Pérez
@ Ringsider2020

L’Ota-City General Gymnasium de Tokyo (Japon) accueille ce mercredi la troisième coupe du monde de défense des grands Kazuto Ioka, champion WBO des super-mouches.

Ioka (26-2, 15 KO) a frappé la table en dernier chacun des derniers jours des deux dernières années en battant son compatriote Kosei Tanaka en 2020 et le Portoricain Jeyvier Cintrón en 2019, auparavant invaincu et imparable à la célébrité pour une partie des analystes, et face à un nouveau défi à 32 ans.

Finis ses problèmes avec la fédération japonaise, qui avec un contrôle antidopage de procédure douteuse et la question éculée des tatouages ​​ont tourmenté le champion ces derniers mois. Toujours avec le fantôme de la retraite planant sur sa carrière, chose à laquelle il a fait allusion à plusieurs reprises, Ioka devrait essayer de s’unir avec d’autres champions en cas de victoire, et il sera sûrement attentif aux événements à venir comme Cuadras-Chocolatito III.

Votre rival sera Francisco Rodriguez (34-4-1, 24 KO). Le «Chihuas» est un Mexicain de 29 ans au parcours étrange, puisqu’il a été double champion du monde WBO du poids minimum en 2014, il l’a essayé au fly fly en 2015 (battu par Donnie Nietes) , disparaissant un peu de la première ligne de boxe mondiale jusqu’à présent. Tous ses combats au cours des six dernières années qu’il a faits au Mexique, étant invaincu depuis 2015 jusqu’à maintenant. Des années plus tard, à un âge et une séquence imbattables, une autre chance de toucher la gloire sportive se présente à lui.

Les deux combattants se sont conformés à la pesée sans problème, donnant à Ioka 52’100 kilogrammes et Rodríguez 51’700.

Le combat, qui ne semble pas avoir de manière légale d’être vu dans notre pays, se jouera ce mercredi à midi en espagnol, vers 12h30 (heure très indicative).

Share