Jadon Sancho et Borussia Dortmund fument alors que l’arbitre exclut de manière controversée le but de Jude Bellingham pour faute sur la star de Man City, Ederson

Jadon Sancho a été laissé en colère contre l’arbitre Ovidiu Hategan après avoir refusé de manière controversée à Jude Bellingham un but contre Manchester City à son retour en Angleterre.

Le milieu de terrain du Borussia Dortmund a sauté sur Ederson alors que le Brésilien jonglait avec le ballon avant de le dégager, réussissant à le retirer de ses orteils.

.

Jude Bellingham a vu de manière controversée sa grève exclue contre Man City

Bellingham a eu un orteil au ballon quelques instants avant qu’Ederson ne termine son élan, le gardien de but de la ville ne se connectant qu’avec le bas de la chaussure du milieu de terrain.

Alors qu’il commençait à se tordre sur le sol, le joueur de 17 ans s’est avancé sur le but et a poussé le ballon à la maison, seulement pour être consterné au son du sifflet de Hategan.

Parce que l’officiel roumain a sifflé avant que le ballon ne roule au fond des filets, VAR n’a pas pu être utilisé pour revoir la décision et Bellingham et ses coéquipiers de Dortmund ont protesté à l’Etihad.

Ce ne sont pas seulement les joueurs de Dortmund sur le terrain qui ont pris ombrage, Sancho ayant également décidé de tweeter son mécontentement.

Jadon Sancho a tweeté son mécontentement en regardant le match

Jadon Sancho a tweeté son mécontentement en regardant le match

Les rediffusions ont clairement montré que le milieu de terrain de Dortmund avait remporté le ballon en premier

BT Sport

Les rediffusions ont clairement montré que le milieu de terrain de Dortmund avait remporté le ballon en premier

“Cet arbitre doit être vérifié”, a-t-il écrit, accompagnant le Tweet d’un emoji d’une personne mécontente effectuant une action de la paume du visage.

Ce n’était pas la seule décision controversée prise par Hategan dans la première moitié du quart de finale de la Ligue des champions, accordant à City une pénalité pour une botte haute d’Emre Can sur Rodri.

Pourtant, ses rougeurs ont été quelque peu épargnées par VAR car les replays ont montré que le pied n’était pas seulement pas haut, Rodri avait également manipulé le ballon.