« J’ai reçu des menaces et des insultes envers mes enfants »

25/06/2021 à 10h58 CEST

L’un des noms propres de l’équipe espagnole en Eurocup est, sans aucun doute, Alvaro Morata. L’attaquant de l’Atlético de Madrid prêté à la Juventus était hier soir à l’émission de radio ‘El Partidazo’ sur Cadena Cope où il a relaté les épisodes plutôt tristes de cette Eurocup et a été critiqué.

L’attaquant madrilène a déclaré que « ces jours-ci J’ai reçu des menaces, des insultes envers ma famille, j’espère que mes enfants meurent… mais je vais bien, peut-être qu’il y a quelques années j’aurais été foutu. Après le match contre la Pologne, je suis resté au lit neuf heures sans dormir. J’ai passé quelques semaines isolé de tout, concentré sur mon travail. »

Sur les sifflets des supporters lors de ces trois matches de première phase, le joueur actuel de la Juve a déclaré : « Une partie du public me siffle parce que c’est ce qu’ils entendent, mais je donne tout sur le terrain. Je donne ma vie pour le national Si nous avions gagné 3-0 contre la Suède ou la Pologne, au final le stade aurait fait « la vague ». Tout ce que je dis ou ne dis pas est interprété de plusieurs manières, mais j’aimerais que les gens me mettent plus dans la peau« .

Quant à sa célèbre déclaration sur « donner son avis est gratuit », Morata Il a indiqué que « Je l’ai dit avec véhémence et avec colère d’avoir terminé ce match avec un match nul et non avec une victoire. Je ne vais pas me calmer devant toute l’Espagne. »

Enfin, le joueur a commenté : « Peut-être que sur le terrain, je n’ai pas fait mon travail aussi bien que je le devrais. Je comprends que je sois critiqué parce que je n’ai pas marqué de but, mais J’aimerais que les gens se mettent à ma place quand il s’agit de recevoir des menaces, de vous dire de faire mourir vos enfants. Plus tard, si une tragédie se produit, ils diront « c’est un bon garçon », mais chaque fois que j’arrive dans la pièce, mon téléphone va ailleurs. Ce qui me dérange le plus, c’est qu’ils disent des choses à ma femme, qu’ils les disent à mes enfants. Ils leur racontent tout« .

Share