« J’aimerais battre l’Atlético et pouvoir hésiter un peu »

16/09/2021 à 14:53 CEST

.

Raul Garcia Il a admis que la visite de samedi à l’Atlético de Madrid, l’équipe dont il est arrivé à l’Athletic il y a six ans, sera « évidemment spéciale » et a souligné son intention de gagner au Wanda Metropolitano afin que « plus tard, il puisse vaciller un peu » avec son anciens coéquipiers.

« Osasuna et l’Atlético sont des équipes dans lesquelles j’ai été très heureux et j’ai reçu beaucoup d’affection et bien qu’il s’agisse d’un stade dans lequel je n’ai pas apprécié – il a dit au revoir comme un matelas à Vicente Calderón – j’aime revenir » , a avoué le Navarrais lors de la conférence de presse qu’il a offerte à Lezama.

Raul Garcia considère que l’Atlético a « l’effectif le plus complet » de la Liga et est clair que « c’est pourquoi ils ont les exigences qu’ils ont et se fixent les objectifs qu’ils se fixent ». Il estime également que les dix années que l’Athletic a enchaînées sans gagner sur le terrain rojiblanco sont des « statistiques » auxquelles ils n’accordent pas « plus d’importance ».

« J’aime gagner. Et si c’est contre ceux que je connais, tant mieux parce qu’alors il faut les supporter. Mais ce sont des matchs très difficiles à jouer car c’est une équipe difficile qui vous soumet et pour ceux qui sont au sommet ce n’est pas facile. Ce que je veux, c’est être, donner mon meilleur niveau et puis ce qui doit sortir », a souligné l’attaquant.

Raul Garcia, qui a fait ses débuts dans le onze de départ samedi dernier contre Majorque après la blessure de Oihan sancet et se présente à nouveau comme titulaire pour Wanda, a souligné que ce remplacement dans les trois premiers jours « n’est pas un problème » pour lui.

« Je suis heureux quand un joueur joue à ma place et le fait bien. S’il est jeune, c’est bon pour tout le monde. Chacun doit travailler pour contribuer là où il touche et cela ne changera pas ma façon de penser. Plus exigeant, mieux c’est pour le groupe. Et quand l’équipe gagne, je suis content », a-t-il expliqué.

Le footballeur a également été interrogé sur la nouvelle capacité de 60% autorisée depuis hier par le tribunal de grande instance basque, le double de celui en vigueur jusqu’à présent, et a demandé aux supporters rojiblancos que, « même si les horaires ne sont pas faciles, venez » à San Mamés car  » ils sont nécessaires. »

« Pour moi, ces jeux avec le public sont énergétiques. Ce n’est pas un dicton, ils sont importants. J’espère que nous avons un terrain plein chaque jour et qu’ils nous aident à faire ce que nous voulons », a-t-il poursuivi. Raul pour qui « il est compréhensible » que la réponse des adeptes en termes d’assistance n’ait pas été massive jusqu’à présent.

« Nous avons traversé une étape très difficile et il est logique que les gens aient du respect pour revenir aux situations d’avant. Je ne pense pas qu’ils aient perdu leur volonté. Un match n’aide personne non plus mardi à 10 heures du soir », a-t-il déclaré. par rapport au programme du prochain match à San Mamés contre le Rayo Vallecano.

Finalement, Raul Garcia Il a reconnu se sentir « fier » de pouvoir jouer samedi son 523e match à Laliga et ainsi atteindre Manolo Sanchís en tant que sixième joueur avec le plus de matches disputés en Première Division.

« Derrière un numéro, il y a beaucoup de choses. Beaucoup de régularité, je travaille tous les jours, et c’est quelque chose que je recherche depuis le début et que je chercherai jusqu’à ma retraite », a-t-il conclu.

Share