Jainaga s’est émerveillé devant une équipe espagnole qui sera sauvée

29/05/2021 à 21:34 CEST

L’équipe espagnole d’athlétisme a pratiquement scellé sa permanence en Super League après la première des deux journées du Championnat d’Europe des équipes nationales qui s’est déroulée ce samedi au stade de Silésie à Chorzow (Pologne).

Après la démission de l’Ukraine en raison d’une série de positifs Covid-19 de ses athlètes, seul le dernier classé perdra la catégorie et L’Espagne est cinquième avec 81 points, avec un avantage de 32,5 sur le Portugal, qui a déjà un pied et demi dans la deuxième catégorie. Devant, la Grande-Bretagne mène avec 95 points, suivie de la Pologne (95,5), de l’Allemagne (93,5), de l’Italie (87) et de la France (83,5).

Le grand protagoniste de la journée en clé espagnole était le basque Odei Jainaga, qui a une fois de plus battu son record national en lançant la fléchette jusqu’à 84,80 mètres à la troisième tentative, 70 centimètres au-dessus de son précédent record et à seulement 20 centimètres du minimum olympique (85,00). Dans le même essai, l’Allemand Johannes Vetter est allé à 96,26 et a «effrayé» le record du monde de Jan Zelezny (98,48).

Aauri Lorena Bokesa en 400 lisses (deuxième avec 52,22), Irene Sánchez-Escribano en 3000 mètres haies (troisième avec 9: 41,44) sont également excellentes., Carlos Mayo au 5000 mètres avec un record personnel (troisième avec 13: 18,15), Malen Ruiz de Azua en pole (deuxième avec 4,35), Jesús Gómez dans un très lent 1500 (deuxième avec 3: 56,79) et la jeune Lucía Rodríguez en 3 000 lisses (deuxième avec 9: 14,45), tandis qu’Eusebio Cáceres a terminé troisième en longueur avec 7,75 après trois nuls ajustés & mldr; le talentueux sauteur d’Onil doit donner plus.

La galicienne Ana Peleteiro déçue par un étrange triple concours en solo, elle pourrait être cinquième avec un meilleur saut de 13,91 & mldr; mais elle a fini même devant l’actuelle championne continentale en salle, la Portugaise Patricia Mamona (sixième avec 13,89) … elle a obtenu cette médaille d’or en sautant un centimètre de plus que le disciple d’Ivan Pedroso.

La Catalane Laura Redondo (FC Barcelone) a marqué à un haut niveau au marteau avec 69,53 mètres (quatrième) et Samuel García a manqué de représailles lors de ses 400 premières glissades extérieures (quatrième avec 46,31), tandis que Jesús David Delgado a été plus lâche en 400 haies (51,11, cinquième), une Esther Guerrero qui a coulé dans la dernière ligne droite du 800 (1: 03,14, cinquième ), Carlos Tobalina en poids (cinquième avec 19,27) et discóbola Paula Ferrándiz) septième et dernier avec 51,57, à deux mètres de leur marque de l’année.

Ana Peleteiro n’a pas eu sa journée en terres polonaises

| .

Quant au reste des Espagnols, la puissante catalane Sara Gallego a terminé quatrième avec un record personnel en 400 haies (56,83), María Isabel Pérez a terminé cinquième en 100 lisses avec 11,36, Sergio López n’a pas pu éviter la huitième et dernière place à l’hectomètre (10,50) et Ángel Torrero a terminé cinquième en hauteur avec un triste 2,10 mètres.

En ce qui concerne les relais courts, les femmes ont terminé cinquième avec 45,39 mais ont été disqualifiées après qu’Aitana Rodrigo soit partie trop tôt au dernier poste et le quatuor masculin a touché la perfection en livraisons à la deuxième place avec 39,07 devant la France, la Pologne, l’Italie et la Grande-Bretagne. Énorme Arnau Monné, le Pol Retamal enfin récupéré, Jesús Gómez et Sergio López!

Share