James Allison salue la performance « majestueuse » de Valtteri Bottas au Grand Prix de Turquie

Valtteri Bottas a remporté le GP de Turquie de manière dominante, une performance qualifiée de «majestueuse» par le directeur technique en chef de Mercedes, James Allison.

Alors que son coéquipier de Mercedes, Lewis Hamilton, est passé de la P1 à la P11 sur la grille grâce à une pénalité moteur, Bottas a hérité de la pole et a pleinement utilisé ce point de départ.

Incontesté tout au long de la course, Bottas contrôlerait les débats de l’avant, enregistrant sa première victoire de la campagne 2021 et refusant surtout à Max Verstappen les points supplémentaires dans sa bataille pour le titre avec Hamilton.

Verstappen a été contraint de se contenter de la P2, impuissant à arrêter Bottas alors que le Finlandais impressionnait Mercedes avec une victoire « majestueuse ».

Découvrez les dernières marchandises Valtteri Bottas via la boutique officielle de Formule 1

Lorsqu’on lui a demandé dans le cadre du débriefing du Grand Prix de Turquie de Mercedes si Bottas aurait pu faire une course moins parfaite que cela, Allison a déclaré : « Je pense que je préfère poser cette question dans l’autre sens : aurait-elle pu être plus parfaite ? La réponse est non.

« Il ne s’est pas trompé et ce fut une performance majestueuse, dominant de l’avant et avec une grande habileté dans des conditions très difficiles. Compétence qui l’obligeait à ne pas être trop gourmand à aucun moment de la course.

« Il savait qu’il avait une voiture rapide, il savait qu’il avait passé le week-end à bien l’équilibrer et il savait qu’il avait une fantastique opportunité de victoire.

« Cependant, il savait aussi que la marge entre des performances vraiment compétitives dans la voiture et le désastre du pneu est très fine et un pied droit un peu lourd, un peu de maladresse ici ou là aurait vu le pneu endommagé à un point où le avantage de la voiture aurait tout emporté à rien.

« Au lieu de cela, il a conduit une course très, très contrôlée, bien en lui-même, dépassant juste un peu Verstappen derrière pour se protéger, permettant à cet écart de passer à deux, puis trois, puis quatre secondes au fur et à mesure que la course progressait.

« Une performance très, très imposante et mature et surtout après l’arrêt au stand », a poursuivi Allison.

« Un arrêt au stand que nous avons fait pour refléter et correspondre à ce que Max Verstappen avait fait un tour plus tôt, puis avec Valtteri sur des pneus neufs en veillant à ce qu’il conduise très doucement sur ce caoutchouc frais, en évitant le grainage afin qu’il puisse ensuite être complètement protégé et fort dans les derniers tours de la course.

«Il était plein de sourires rayonnants après et avec une justification absolue. Ce fut une excellente, excellente performance et brillante pour l’équipe.

Share