JBL Reflect Flow Pro, analyse et avis | La technologie

JBL est l’une des entreprises leader lorsque nous parlons d’appareils sonores et ses écouteurs, bien qu’ils n’occupent généralement pas les premières pages, sont ceux qui offrent la plus haute qualité à un niveau général, jouant dans la cour des grands.

Ces derniers mois, nous avons vu des propositions aussi intéressantes que le JBL Live Pro + TWS, mais maintenant JBL Reflect Flow Pro arrive (aller en tissu avec le nom) qui veulent conquérir les utilisateurs les plus sportifs.

Leurs arguments ? Un design différenciant, un bon son, une batterie et surtout une certification IP68. Après les avoir portés plusieurs heures par jour la semaine dernière, voici notre test du JBL Reflect Flow Pro.

JBL Reflect Flow ProTypeIn-earDrivers6.8mmCapteursCapteur de proximitéAnnulation active du bruit (ANC) OuiConnectivitéBluetooth 5.0BatterieJusqu’à 30 heures avec ANC désactivé | Jusqu’à 24 heures avec ANCPprotectionIP68CompatibilitéiOS et Android | Compatible avec Google Fast Pair Prix € 179,99

Sections d’examen de JBL Reflect Flow Pro:

Cela coûte quelque chose de les mettre, mais ils ne tomberont pas même avec les choses stupides que vous faites en crossfit

Comme d’habitude, commençons à parler de design, car il est essentiel dans presque tous les appareils et il a ici un point d’importance majeur.

Nous allons commencer à parler de la boîte, car elle est assez large et fait partie de celles qui se remarquent dans la poche. Il a des dimensions de 37,41 millimètres de haut, 42,30 mm de large, 71,53 de long et un poids sans casque de 62.

Oui, vous pouvez voir que nous l’emportons avec nous car elle est excessivement épaisse par rapport aux autres boîtes. Ce n’est pas celui du WF1000XM3 -analyse-, mais il fait partie des plus gros que nous ayons testés.

Il a aussi un petit quelque chose qui plaira peut-être aux utilisateurs qui vont courir avec la box en main, mais qui, je pense, devrait être facultatif. Et c’est ça, sur l’un des côtés il y a une sangle oui, il se sent de qualité à porter au poignet, mais il ne peut pas être enlevé.

Si nous dépensons 180 pour des écouteurs, nous ne les portons sûrement pas seulement en faisant du sport et, même si c’était le cas, Je ne vois pas le sens de cette corde dans la salle de gym ou en crossfit car cela dérangerait de soulever du poids. Comme je l’ai dit, idéalement, ce serait facultatif.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’indicateur de charge, qui est une bande LED sur le devant, ainsi que la sécurité de la charnière et, surtout, qu’au moins une grosse batterie avec chargement sans fil a été incluse.

Si nous allons au casque, nous avons le bouton TWS pesant 7 grammes et qu’ils ont une sorte de cornet en caoutchouc qui aide à tenir l’appareil à nos oreilles.

Cela m’a semblé confortable, mais comme chaque oreille et pavillon est un monde, JBL a inclus deux trois paires de pièces détachées plus celles qui sont déjà pré-installées afin que nous puissions trouver celles qui nous conviennent le mieux.

Cela m’a semblé une très bonne idée, mais ce que je n’ai pas tellement aimé, c’est le pad. Nous avons trois paires au total et le silicone me semble être le pire matériau qui soit jamais passé entre mes mains dans ces écouteurs.

C’est un silicone trop rigide qui, au bout d’un moment, commence à me gêner. Cela ne m’était jamais arrivé, même avec des TWS de 40 euros et ce que j’ai fini par faire, c’est de placer le coussinet d’autres écouteurs et acheter des tampons conformes.

Evidemment pas optimal, mais c’était pour faire ça… ou pas pour analyser l’appareil. Et je comprends que c’est quelque chose de très personnel, puisque chaque oreille, comme je l’ai dit, est un monde, mais cela a été mon expérience.

Autrement, nous avons des écouteurs qui se sentent très premium tant à l’œil qu’au toucher, qu’ils ne tombent pas même si on fait des bêtises (parfait dans ce sens) et qu’ils sont certifiés IP68.

Contrôle gestuel personnalisable et une application avec juste assez pour rester simple

Bien qu’il soit clair que lorsque nous voulons acheter des écouteurs sans fil, nous recherchons avant tout le confort, la batterie et la qualité sonore, pour moi l’un des éléments les plus importants est l’application.

Au final, on y passera plus ou moins de temps, mais une appli qui me permet de configurer les commandes et qui a des options comme un égaliseur ou différents modes de suppression de bruit me semble vitale.

JBL s’en sort plutôt bien à cet égard et dans son application JBL Headphones, nous avons plusieurs options pour les différents écouteurs sans fil de la marque et dans le cas du Reflect Flow Pro, nous avons les bonnes options.

L’application fonctionne très bien, on y voit la charge de la box et du casque et nous pouvons activer la suppression du bruit, le mode ‘talkThru’, nous avons un mode à faible latence que nous pouvons activer et un égaliseur.

Dans le sélecteur de latence On peut choisir le mode normal, le mode audio avec la bande passante la plus élevée pour la musique et le mode vidéo, qui est celui à faible latence pour les jeux et les vidéos. D’ailleurs, ils deviennent de plus en plus puissants et nos compis Hobby ont une liste des plus intéressantes avec un mode histoire.

Dans ces écouteurs oui, je recommande d’utiliser le mode à faible latence Si vous allez lire ou regarder des vidéos, cela montre un peu que les voix peuvent être quelque peu décalées par rapport à la priorité accordée à la musique. Mais bon, comme je l’ai dit, l’application est fluide et cela ne nous coûtera rien de modifier ces paramètres.

Nous pouvons choisir l’assistant vocal, configurer la langue (c’est en espagnol), configurer les gestes indépendants pour l’écouteur droit ou gauche et nous avons également la possibilité d’analyser si nous avons les écouteurs correctement ou incorrectement.

Nous les mettons simplement, ouvrons cette option, un peu de musique joue et le tour est joué, cela nous dit si l’ajustement sur l’oreille est correct.

Et si on parle du contrôle du casque, on a une surface tactile où tout se fait par touches. Il fonctionne de manière très stable et précise et mon réglage préféré est le contrôle du volume + assistant à gauche avec le contrôle de la musique à droite.

Bonne qualité audio, mais l’annulation manque un peu d’agressivité

Mais passons à la qualité sonore, la chose la plus importante, évidemment, dans les écouteurs, mais celle dans les casques de sport est généralement laissée de côté car d’autres caractéristiques prévalent.

La vérité est qu’il existe des entreprises qui traitent très bien le son, même dans leurs écouteurs axés sur le sport., comme Huawei avec son Freelace Pro ou JBL lui-même avec ce modèle.

Le conducteur mesure 6,8 millimètres et est petitOui, plus que ce à quoi nous sommes habitués dans d’autres casques avec des haut-parleurs de 11 mm ou même avec un double haut-parleur qui rejoint le woofer et le tweeter, mais la vérité est que la qualité qu’il est capable de fournir est plus que satisfaisante.

Il n’a pas les basses les plus puissantes et là, nous voyons que la taille fait des ravages, mais j’ai joué du heavy, du rock alternatif et de la deep house tout en m’entraînant ces jours-ci et l’expérience a été très bonne.

je trouve que les aigus et médiums sont bien dimensionnés Et, bien que la basse ne se distingue pas par sa force, on ne peut pas dire que ce sont des écouteurs au son plat, loin de là.

Ce qui ne me satisfait pas, c’est la suppression du bruit. Lorsque nous l’activons, cela se voit, bien sûr, mais la vérité est que ce n’est pas une annulation très agressive et que cela ne m’a pas semblé en fonction du prix.

Dans le gymnase, nous découvrirons ce qui se passe autour et à la maison, nous continuerons à écouter les touches d’un ordinateur portable.

Les bruits monotones comme la climatisation ou la machine à laver les atténuent assez bien, mais ce n’est pas le point fort de ces écouteurs, bien sûr. C’est tout simplement… conforme, mais compte tenu de ce que nous avons vu dans d’autres écouteurs de JBL dans la même gamme de prix, je m’attendais à quelque chose de plus.

Au niveau logiciel, nous pouvons activer un mode à faible latence qui est idéal pour activer lorsque nous regardons des séries, de nombreuses vidéos YouTube et des jeux.

Pour la musique, le mode haut débit est parfait, mais dans ce mode, j’ai remarqué, avec certains appareils, que la synchronisation action / son n’est pas aussi parfaite qu’elle devrait l’être. Dès que nous activons le mode faible latence, il est complètement résolu.

Trois micros par casque et une qualité d’appel qui n’est pas le point fort

Dans chacun des écouteurs, nous avons trois microphones Et quelque chose que nous répétons dans pratiquement toutes les critiques de casques, c’est que la plus grande différence que nous trouvons entre les casques haut de gamme et le reste n’est pas tant la qualité de l’audio ou la suppression du bruit, mais la qualité des microphones.

Beaucoup d’entre nous utilisent ce type de casque pour les appels ou les réunions et, bien sûr, la qualité est importante. Beaucoup d’autres n’ont jamais parlé à travers les micros des écouteurs, donc cette section n’aura pas tant d’importance pour eux.

Si vous êtes du premier groupe, Il faut savoir que la qualité des micros de ces JBL Reflect Flow Pro n’est pas celle d’un casque qui coute 180 euros.

Il est clair que la priorité en est une autre, mais si vous voulez entendre un test, c’est par ici :

,

Non seulement le son qu’ils captent à un volume assez faible par rapport à certains concurrents à la fois dans leur segment de prix et à un prix inférieur, mais la voix sonne métallique.

Je pense qu’ils font du bon travail pour capter la voix à l’extérieur parce que je n’ai pas eu à me plaindre de parler au téléphone dans la rue, mais il est clair qu’ils ne captent pas le son plus chaud.

Plus de 6 heures avec suppression du bruit, charge rapide et charge sans fil

Par contre, j’ai adoré la batterie et je pense que c’est un point différenciant dans ces écouteurs. JBL promet 30 heures au total sans suppression du bruit et environ 24 heures avec suppression du bruit.

D’après nos tests, avec un volume compris entre 40 % et 60 %, nous avons pendant environ six heures et demie batterie avec mode de priorisation de la musique et avec annulation activée.

Cela dépend beaucoup du genre de musique que vous écoutez et du volume, mais cela me semble un chiffre très, très raisonnable considérant qu’il se situe entre une heure et demie et deux heures au dessus des autres casques haut de gamme .

La boîte donne environ deux charges complètes avant de devoir parcourir les boîtes et quelque chose à quoi je ne m’attendais pas dans un TWS sportif était la charge sans fil que nous avons dans ce modèle.

En parlant de fret, les écouteurs dans la boite passent de 0 à 40% en 10 minutes, ce qui n’est pas mal du tout, et ils atteignent 100% en 58 minutes.

Une licorne dans le segment des écouteurs de sport TWS

Au final, on parle d’écouteurs qui leurs principaux atouts sont leur autonomie et leur design.

Ils sont très concentrés sur le sport et cela se voit dans le facteur de forme et, sachant que chaque oreille est un monde, je suis heureux que JBL ait inclus plusieurs tailles de ce pansement en caoutchouc afin que les écouteurs soient bien fixés au pavillon.

Avec les bons coussinets, je pense qu’ils sont très confortables et La vérité est que cela me donne beaucoup de sécurité qu’ils soient IP68. Je n’ai pas nagé avec eux, mais j’ai été sous la pluie et au gymnase à la mi-août sans aucun problème.

La qualité sonore est conforme, la suppression du bruit n’est pas la meilleure, mais c’est suffisant Dans les écouteurs de ce type et la boîte est grande, mais la recharge sans fil est un plus très intéressant.

Les micros lui font défaut et ça, je pense, ils vont un peu cher. Pour ces 180 euros on peut déjà envisager d’autres casques haut de gamme en matière de suppression du son et du bruit, comme le WF1000XM4, les AirPods Pro ou des modèles très puissants comme les Freebuds Pro ou les Galaxy Buds, qui sont également moins chers.

Les JBL Reflect Flow Pro sont les nouveaux écouteurs de cette société qui célèbre son 75e anniversaire et qui ont une orientation clairement sportive avec IP68, un bon son et une suppression du bruit.

Oui, ces quatre modèles ne sont pas IP68, mais si vous n’allez pas à la piscine ou ne vous promenez pas sous une pluie battante ou sur la plage, ils tiennent sans problème.

Bien entendu, au sein de sa gamme, celle des écouteurs de sport, ils ont une médaille d’or bien méritée.

Share