« Je n’ai plus de marge d’erreur »

14/10/2021 à 18:23 CEST

Le visage de Jon Rahm quelques minutes après avoir terminé son tour était un poème entier. Rarement on l’avait vu avec un visage aussi sérieux et soucieux. Et c’est que le cortège est entré, conscient que leurs options pour continuer dans le tournoi tenir à un fil. Son retour de +7 et à Valderrama l’a laissé touché.

« Tout a mal tourné, même si je veux continuer dans le tournoi, évidemment & rdquor ;, a-t-il déclaré après l’avoir interrogé sur ses options.. « Je n’ai pratiquement plus de marge d’erreur parou je le vois encore faisable, je ne peux rien vous dire d’autre & rdquor ;, ai-je commenté à SPORT.

Et c’est que Jon a reconnu que le vent avait rendu les choses très compliquées, mais il n’a pas voulu attribuer son retour au dieu Éole. « Avec ce vent ce n’est pas facile du tout et cela rend tout difficile et dans un domaine comme celui-ci, mais si quelqu’un doit blâmer le mauvais résultat, ce n’est que mon' », a déclaré le Barrika.

« Je n’ai pas flippé »

Quand il s’agit de penser à quelque chose de positif tout au long de la matinée, il reconnaît que « c’est assez difficile, chaud. Je ne sais pas quoi dire. je Je suis content de ne pas avoir jeté le tour après un résultat aussi élevé. Avoir sauvé deux ou trois coups peut m’aider au final à être dans le cut vendredi & rdquor;, a-t-il commenté.

Il ne se souvient pas d’un si mauvais tour, bien qu’Olympia Fiels lui soit venu à l’esprit à Chicago « où j’ai fait un +5 et un +1, bien que dans ce tournoi il n’y ait pas eu de coupe, a-t-il assuré. « La vérité est que ce résultat a mauvais goût pour moi, pour mon jeu, puisque c’est un domaine que j’aime bien, mais aujourd’hui il ne m’a pas donné un seul & rdquor;, a condamné la Barrika.

Share