in

“Je ressens une grande douleur à l’intérieur d’avoir échoué”

02/06/2021 à 19:35 CEST

Le déjà ex-entraîneur du Real Valladolid Sergio González Il a dit au revoir au club blanc et violet par une lettre qu’il a publié ce mercredi sur son profil twitter, dans lequel il s’est excusé d’avoir “échoué”, de ne pas avoir réussi à maintenir l’équipe en première division.

Cet objectif non atteint lui fait ressentir “une très grande douleur intérieure”, comme il l’a exprimé, même s’il a également rappelé que la situation actuelle dans laquelle il quitte le club “n’a rien à voir” avec celle qu’il a trouvée à son arrivée au club car “une base solide a été créée”.

“Je souhaite, de tout mon cœur, que cela serve à aider tout Pucela à profiter, la saison prochaine, du retour de l’équipe en Première Division”, a qualifié, non sans évoquer les “trois saisons de rêve” qu’il a vécues avec le Real Valladolid, après une promotion “magique” qui “a laissé le pouvoir de José Zorrilla petit”.

Comme il l’a expliqué, “ce fut une année très difficile et dure, avec de nombreuses pierres en cours de route”, dont certaines ont été placées par elles-mêmes et d’autres “ont fait leur apparition”, réussissant à sauter “beaucoup d’entre elles”, mais n’étant pas capable de le faire avec les autres.

Sergio González a remercié les personnes qui lui ont accordé leur “confiance et leur soutien”, dont l’ancien directeur sportif, Miguel Ángel Gómez, et l’ancien président du club, Carlos Suárez, puisqu’à la fois “étaient les architectes” de son arrivée au Real Valladolid et ceux qui lui ont permis de “réaliser un rêve”.

Il a également mentionné Antonio López, son représentant ; l’actuel chef de l’entité Blanquivioleta, Ronaldo Nazário, pour avoir “croyé” en lui et lui avoir accordé “une confiance totale à tout moment” ; à son équipe d’entraîneurs et aux joueurs pour leur « accueil, enthousiasme, effort, engagement, dévouement et professionnalisme ».

Il a également remercié les dirigeants et salariés du club pour leur “loyauté et implication”, sa famille – sa femme, Irène, et ses enfants, Sergio et Gala – et les supporters, qui sont “le cœur, le moteur et l’âme”. Le Real Valladolid, auquel il a fait appel pour rugir “plus fort encore”.

“Les fans et les partenaires méritent une mention distincte. Il est vrai que cette année, nous n’avons pas été à la hauteur et il est logique que vous soyez contrarié, mais le Real Valladolid est vous et a besoin de vous. Merci beaucoup pour votre respect et votre affection, pour m’avoir fait un pucelano de plus. Nous reviendrons plus forts “, conclut sa lettre.

Le major de promotion de la classe utilise un discours d’ouverture pour protester contre les restrictions à l’avortement au Texas ⋆ 10z viral

Jennifer Aniston a un message (et des photos des coulisses) pour les fans après la réunion des amis