“Je signerais avec du sang pour pouvoir jouer en première division avec Gérone”

29/04/2021 à 11:44 CEST

Sébastien Cristoforo, footballeur du Girona, il a assuré dans une interview à . qu’il signerait “avec du sang” pour pouvoir jouer pour Gérone en Première et fantasme de finir dans Peñarol, son club d’origine, lorsqu’il termine son étape en Europe.

L’Uruguayen est un élément clé du schéma des Catalans. Au fur et à mesure de sa progression, “Gérone se battra jusqu’au bout” pour avoir joué dans les barrages pour la promotion à l’élite du football espagnol. “Ce sera difficile, mais l’équipe dépend d’elle-même et affronte cette dernière ligne droite dans un grand moment de jeu et de résultats. Avec beaucoup de confiance, d’estime de soi, d’enthousiasme et d’implication “il ajouta.

“La promotion est le but ultime. C’est pourquoi l’équipe a été formée, mais il faut d’abord entrer dans le ‘play-off’ et jouer contre lui Ténérife. C’est très long, et rien n’a encore été gagné », a ajouté le numéro ‘8’ d’un Girona qui après avoir gagné en Oviedo c’est à deux points de la sixième place.

Juste après avoir signé l’un de ses meilleurs matchs avec l’équipe catalane, l’Uruguayen a déclaré qu’il signerait “avec du sang” pour pouvoir jouer avec Gérone en Première Division. En outre, il a célébré que l’équipe a “un personnage égal à l’Uruguayen: il n’abandonne pas, il laisse tout sur le court et meurt pour les matchs”.

Les Uruguayens sont également dans le vestiaire catalan Christian Stuani Oui Santi bon. «C’est une chance d’avoir des gens de votre pays à vos côtés, et encore plus venant d’un petit pays comme l’Uruguay. Cela vous rapproche de vos racines, de vos origines, de chez vous. Et Christian, en plus, est une pièce fondamentale pour toute l’équipe », a déclaré Cristóforo.

Il y a huit ans, il a traversé l’Atlantique aux mains de Séville, après avoir été vice-champion du monde U-20 avec l’Uruguay, qu’il a qualifié d ‘”inoubliable” malgré sa chute en finale. L’ancien joueur de la Fiorentina, les Getafe et le Eibar Il est également excité quand il se souvient des trois Ligue Europa suivi avec le Séville (2013, 2014 et 2015), le club qui lui a ouvert les portes du Vieux Continent.

Interrogé sur son retour à Peñarol à la fin de son étape en Europe, il a assuré que “Cela dépend de nombreux facteurs, mais l’envie de retourner un jour dans le club où l’on a grandi est là”, a déclaré Cristoforo, qui a précisé que “Maintenant, la seule pensée est d’essayer de monter en premier avec Gérone”.