“Je suis clair que l’équipe est de première classe”

06/04/2021 à 17:47 CEST

L’ère «Calleja» a déjà commencé. Après le retrait d’Abelardo, Alavés a présenté son nouvel entraîneur hier, le troisième cette année. À Mendizorroza, ils attendent beaucoup de lui, car actuellement l’équipe babazorro occupe la dernière place et l’entraîneur madrilène a la difficile mission de le maintenir dans la catégorie la plus élevée. Et Calleja n’a aucun doute. «Je suis clair que l’équipe est de la première division, il y a une équipe composée d’un groupe de professionnels et nous voulons changer la dynamique négative & rdquor;, a condamné le préparateur. «Si nous n’étions pas sûrs, nous n’aurions pas envisagé de pouvoir venir & rdquor;il ajouta.

Illusion maximale

Le nouvel entraîneur du «Glorious» n’a pas caché son désir et son enthousiasme de prendre le navire à Alava. «C’est un défi qui me motive et m’excite, et mon équipe et moi avons eu une décision claire de oui, avec« envie de travailler et très excité », Il a dit. Pour le moment, le contrat le lie à Alavés jusqu’à la fin du cours, bien que le directeur sportif, Sergio Fernández, ait laissé tomber qu’il espère que la relation entre les deux sera longue.

Et au-delà de la mauvaise situation sportive, la polémique avec Lucas Pérez et Abelardo n’était pas sans sa présence lors de la conférence de presse de présentation. Mais Calleja a déclaré qui a «tous les joueurs & rdquor; parce que vous en aurez besoin et dans cette situation, vous ne pouvez écarter personne. Prochain défi: Athlétique à San Mamés.