Jeremy Corbyn assiste à une manifestation pro-Palestine devant Downing Street – même si Boris ne l’est pas | Politique | Nouvelles

L’ancien leader travailliste s’est joint à des milliers d’autres manifestants devant le No10 aujourd’hui, pour exhorter le Premier ministre et les autres pays du G7 à soutenir les réfugiés palestiniens. Les manifestants se sont rassemblés à Londres et ont marché jusqu’à Downing Street, alors qu’ils appelaient à la fin de la « complicité britannique dans les crimes de guerre d’Israël ». M. Corbyn s’est adressé à la foule en liesse et a appelé le G7 à intervenir en Palestine – même si les dirigeants mondiaux se réunissent actuellement à Cornwall, à plus de 400 km de Londres.

La manifestation a été organisée par la Palesting Solidarity Campaign (PSC) et soutenue par d’autres groupes de pression, notamment : les Amis d’Al-Aqsa, le Forum palestinien en Grande-Bretagne, la Coalition Stop The War, la Campagne pour le désarmement nucléaire et l’Association musulmane de Grande-Bretagne.

Des photos des manifestations montrent des personnes tenant des pancartes indiquant « Palestine libre » et « sanctions contre Israël ».

La foule a également brandi fièrement le drapeau palestinien, les couleurs dominant fortement la foule.

M. Corbyn s’est joint à la manifestation pour montrer son soutien à la cause et a prononcé un discours de ralliement à la foule.

Il a déclaré : « Nous nous rassemblons parce que nous sommes unis dans notre soutien au peuple palestinien.

« Nous sommes ici pour soutenir le peuple palestinien, que nous soyons juifs, hindous, musulmans, chrétiens ou sans foi – notre unité est une unité humaine. »

Il a déclaré que le monde est confronté à une « crise des droits de l’homme » et a appelé le G7 à cesser de soutenir « plus d’armes et plus de guerres » et à « soutenir les personnes qui s’y opposent » et à « mettre fin aux violations des droits de l’homme ». .

Le député travailliste a ajouté qu’il était « fier » d’inclure la reconnaissance de la Palestine en tant qu’État dans le manifeste travailliste de 2019, concluant que « nous devons être solidaires pour la liberté du peuple palestinien ».

Un porte-parole du CPS a également appelé le G7 à intervenir et a souligné que les États membres sont les « plus gros fournisseurs d’armes et de technologies militaires à l’État israélien, qui sont vitales pour faire respecter le régime d’oppression d’Israël ».

Il a ajouté : « La manifestation fait également suite à une série de trois manifestations d’urgence qui ont eu lieu en mai en réponse à l’escalade par Israël de ses agressions contre les Palestiniens dans toute la région.

« Ces violations accrues des droits des Palestiniens se sont produites dans le contexte de plus de 70 ans de dépossession et de nettoyage ethnique, et l’imposition d’un système de gouvernement auquel Human Rights Watch a récemment souscrit équivaut au crime d’apartheid.

La manifestation d’aujourd’hui est la dernière d’une série de rassemblements pro-palestiniens qui ont eu lieu dans la capitale ces dernières semaines, à la suite du conflit Israël-Hamas du mois dernier.

Share